Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Troubles phobiques (phobies)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce qu’un trouble phobique ?

Phobie est un terme médical qui désigne la peur. Il est normal d’avoir peur de choses dangereuses. La plupart des personnes ont peur de situations telles que se tenir au bord d’une falaise ou s’approcher d’un chien qui grogne.

On parle, toutefois de trouble phobique quand une peur (phobie) est :

  • Irréaliste

  • Disproportionnée par rapport au danger réel

  • Tellement intense qu’elle empêche la personne d’accomplir ses activités normales

Par exemple, une personne peut être atteinte d’un trouble phobique si sa peur de la hauteur est telle qu’elle ne peut pas travailler dans un bâtiment à plusieurs étages, ou si sa peur des animaux l’empêche d’emmener ses enfants au zoo.

  • Si la personne est en présence des choses dont elle a peur, elle peut avoir une crise de panique

  • Le traitement repose sur la thérapie d’exposition, qui consiste à s’habituer progressivement aux choses dont on a peur

Les phobies sont nombreuses, mais les plus courantes concernent :

  • Les animaux (zoophobie)

  • La hauteur (acrophobie)

  • Les lieux clos (claustrophobie)

  • Les orages (astraphobie ou brontophobie)

Comment les médecins peuvent-ils savoir si j’ai un trouble phobique ?

Il n’existe pas de distinction clairement établie entre la peur et la prudence normales et le trouble phobique. Cependant, les médecins suspectent qu’une personne est atteinte d’un trouble phobique si sa peur :

  • La pousse à modifier son comportement afin d’éviter une situation ou une chose

  • Est disproportionnée par rapport au véritable niveau de danger

  • Est extrême et empêche la personne de fonctionner normalement

Comment les médecins traitent-ils les troubles phobiques ?

Un traitement n’est pas nécessaire si la personne n’est pas souvent en contact avec les choses dont elle a peur. Par exemple, si la personne a peur des serpents, mais qu’elle vit en ville, elle n’en rencontrera sans doute jamais, sa peur n’est donc pas un problème. Si l’objet de la phobie est difficile à éviter, par exemple traverser un pont, un traitement peut faciliter la vie de la personne atteinte. Le traitement comprend :

  • La thérapie d’exposition (elle est utile dans 9 cas sur 10)

  • Parfois, des anxiolytiques pour traiter les symptômes à court terme

Dans la thérapie d’exposition, le thérapeute aide la personne à s’habituer à la chose dont elle a peur. Par exemple, si la personne a peur des chiens :

  • Elle peut commencer par regarder des photos de chiens

  • Le thérapeute aide la personne à rester calme et à maintenir une respiration lente jusqu’à ce qu’elle se sente à l’aise en regardant les photos

  • Ensuite la personne peut regarder un vrai chien dans une autre pièce

  • Puis, la personne parvient progressivement à se trouver dans la même pièce qu’un chien

  • La personne est ensuite invitée à toucher le chien

Généralement, la thérapie d’exposition est efficace en seulement quelques séances.

Les médicaments ne font pas disparaître les phobies. Toutefois, les anxiolytiques peuvent aider quand une personne ne peut pas éviter de faire quelque chose dont elle a peur. Par exemple, le médecin peut prescrire un médicament à une personne avant qu’elle ne prenne l’avion.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE