Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Épisclérite

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale mai 2018| Dernière modification du contenu mai 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La conjonctive est la membrane fine et transparente qui recouvre le blanc des yeux et l’intérieur des paupières.

La sclère est la couche blanche externe autour du globe oculaire.

L’épisclère est la membrane transparente qui se trouve entre la conjonctive et la sclère.

Qu’est-ce que l’épisclérite ?

L’épisclérite désigne l’inflammation (gonflement et irritation) de l’épisclère.

  • La plupart du temps, les médecins ne connaissent pas la cause de l’épisclérite, mais elle survient parfois chez les personnes atteintes d’un zona, d’une polyarthrite rhumatoïde ou d’un autre problème de santé entraînant une inflammation

  • Vous pourriez présenter un petit point rouge (ou parfois jaunâtre) sur l’œil, de manière épisodique

  • L’épisclérite survient généralement chez les jeunes adultes, et plus fréquemment chez les femmes que chez les hommes

  • L’épisclérite disparaît spontanément, mais les médecins peuvent prescrire des collyres à base de corticoïdes afin de faire disparaître les symptômes plus rapidement.

Parties de l’œil

Parties de l’œil

Quels sont les symptômes de l’épisclérite ?

Les symptômes ne concernent généralement qu’un seul œil et comprennent :

  • Rougeurs

  • Gonflement

  • Irritation ou sensibilité

  • Zone en relief, rouge ou jaunâtre, sur la partie blanche de l’œil, qui peut sembler irrégulière

L’épisclérite n’entraîne pas de problèmes de vue.

Comment les médecins traitent-ils l’épisclérite ?

L’épisclérite disparaît spontanément sans traitement. Pour faire disparaître les symptômes plus rapidement, le médecin peut vous conseiller de :

  • Prendre un médicament anti-inflammatoire, tel que l’ibuprofène

  • Utiliser des collyres à base de corticoïdes si les symptômes sont sévères

Des collyres qui contractent les vaisseaux sanguins (vasoconstricteurs, en vente libre) peuvent rendre les yeux moins rouges. Cependant, ils ne permettent pas de faire disparaître l’épisclérite plus rapidement.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE