Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Pinguécula et ptérygion

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale mai 2018| Dernière modification du contenu mai 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Que sont la pinguécula et le ptérygion ?

La pinguécula et le ptérygion (parfois appelé « maladie du surfeur ») sont des excroissances qui se forment sur l’avant de l’œil. Elles se développent sur la conjonctive (la membrane fine et transparente qui recouvre le blanc des yeux et l’intérieur des paupières). Elles peuvent être causées par un excès de soleil, de vent, de poussière ou simplement par une sécheresse oculaire.

  • La pinguécula est une plaque ou une bosse en relief, jaune ou blanche, qui se forme sur la conjonctive, à proximité de la cornée (la couche transparente située au-dessus de la partie colorée de l’œil)

  • Un ptérygion est une excroissance charnue de la conjonctive qui peut recouvrir la cornée

Pinguécula et ptérygion

Une pinguécula (à gauche) est une masse située près de la cornée. Un ptérygion (à droite) est une excroissance de la conjonctive qui se développe à proximité de la cornée, jusqu’à la recouvrir. Un ptérygion peut affecter la vision.

Pinguécula et ptérygion

Comment les médecins traitent-ils la pinguécula et le ptérygion ?

Pour la pinguécula :

  • Son apparence peut être étrange, mais elle n’entraîne généralement aucun symptôme et ne nécessite pas de traitement

Pour le ptérygion :

  • La plupart de ces excroissances n’entraînent aucun symptôme

  • Parfois, elles peuvent irriter l’œil et provoquer des problèmes de vue lorsqu’elles couvrent une grande partie de la cornée

  • Les médecins peuvent prescrire des larmes artificielles, ou bien des collyres ou une crème à base de corticoïdes

  • Si un ptérygion atteint une taille suffisamment importante pour entraîner une gêne ou s’il entraîne une inflammation récurrente, les médecins peuvent réaliser une intervention chirurgicale pour le retirer

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE