Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Polyarthrite rhumatoïde (PR)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2018| Dernière modification du contenu avr. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
Ressources liées au sujet

L’arthrite est un groupe d’affections qui rend les articulations douloureuses, gonflées et rouges. Il existe de nombreux types différents d’arthrite.

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

La PR est un type d’arthrite dans lequel le système immunitaire attaque les articulations.

  • La PR est plus fréquente chez les femmes et apparaît généralement chez des personnes âgées de 35 à 50 ans, mais elle peut apparaître à n’importe quel âge.

  • Elle peut affecter n’importe quelle articulation, mais elle est particulièrement fréquente sur les mains et les pieds.

  • Les articulations sont gonflées, douloureuses et raides le matin, et se déforment souvent au bout de nombreuses années.

  • Parfois, la PR affecte d’autres parties du corps, notamment le cœur, les poumons, les yeux et les vaisseaux sanguins.

  • Les médecins peuvent déterminer la présence d’une PR en se basant sur les symptômes, les radiographies et les analyses de sang.

  • Les traitements peuvent inclure des médicaments, des exercices physiques et parfois une chirurgie.

Quelles sont les causes de la polyarthrite rhumatoïde ?

La PR est une maladie auto-immune. Le système immunitaire fait partie du système de défense de l’organisme qui nous protège des maladies et des infections. En cas de maladie auto-immune, le système immunitaire attaque des parties du corps par erreur. Dans la PR, le système immunitaire attaque les articulations et parfois d’autres parties du corps. Les médecins ne savent pas avec exactitude pourquoi le système immunitaire attaque les articulations.

Quels sont les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde ?

En général, les symptômes apparaissent progressivement.

Symptômes les plus fréquents :

  • Articulations sensibles, chaudes, rouges et gonflées (inflammation), généralement les mêmes articulations des deux côtés du corps (par exemple, les deux poignets ou les deux genoux)

  • Raideur des articulations affectées pendant une heure environ après s’être levé le matin

Outre la douleur articulaire, il est possible de ressentir un malaise général avec des symptômes tels que :

  • Fièvre légère

  • Sensation de fatigue et d’être malade

  • Perte d’appétit et de poids

Au bout d’un moment, si les problèmes articulaires s’aggravent, il est possible :

  • D’être incapable d’étendre ou de fléchir entièrement les articulations

  • D’avoir des articulations déformées de façon permanente, tout spécialement au niveau des mains et des doigts

Lorsque les doigts sont anormalement fléchis

Lorsque les doigts sont anormalement fléchis

Il est également possible d’avoir des problèmes n’impliquant pas les articulations. Il peut s’agir par exemple :

  • Yeux irrités et rouges

  • Problèmes cardiaques ou pulmonaires provoquant douleur thoracique ou respiration difficile

  • Amas cutanés durs sur les bras ou les jambes

La plupart des personnes atteintes de PR développent une invalidité, mais peuvent continuer à vivre une vie normale. Certaines personnes deviennent plus invalides, comme celles qui présentent des déformations sévères au niveau des mains.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une polyarthrite rhumatoïde ?

Pour identifier une PR, le médecin se base sur :

  • Symptômes

  • Analyses de sang

  • Analyse du liquide articulaire

Comment les médecins traitent-ils la polyarthrite rhumatoïde ?

Les médecins traitent la PR avec des médicaments qui peuvent :

  • Réduire le gonflement et soulager les symptômes

  • Ralentir la progression de la PR et prévenir la déformation des articulations

  • Affaiblir le système immunitaire pour réduire les symptômes

Les médecins peuvent suggérer :

  • Repos régulier

  • Régime alimentaire riche en poissons et huiles végétales, mais pauvre en viandes rouges

  • Activité physique (les médecins indiqueront le type d’exercice le plus approprié à chaque cas)

  • De ne pas fumer

Les médecins peuvent aussi suggérer :

  • Ergothérapie (traitement visant à faciliter la réalisation des activités quotidiennes)

  • Traitement par le chaud ou le froid

  • Chirurgie si nécessaire, telle qu’arthroplastie de la hanche ou du genou

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE