Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Spondylarthrite ankylosante

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2018| Dernière modification du contenu avr. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’arthrite est un groupe d’affections qui rend les articulations douloureuses, gonflées et rouges. Il existe de nombreux types différents d’arthrite.

Qu’est-ce que la spondylarthrite ankylosante ?

La spondylarthrite est une arthrite de la colonne vertébrale. « Ankylosante » indique qu’il existe une raideur. Par conséquent, la spondylarthrite ankylosante est un type d’arthrite qui rend la colonne vertébrale douloureuse et raide.

  • La spondylarthrite ankylosante affecte non seulement la colonne vertébrale, mais entraîne également gonflement, raideur et douleur au niveau des grosses articulations, des doigts et des orteils.

  • Parfois, elle affecte d’autres parties du corps, notamment les yeux, les poumons et certains vaisseaux sanguins.

  • Les médecins peuvent déterminer la présence d’une spondylarthrite ankylosante en se basant sur les symptômes et les radiographies.

  • Des médicaments peuvent soulager la douleur et la raideur.

La spondylarthrite ankylosante est 3 fois plus fréquente chez l’homme que chez la femme. Elle apparaît généralement chez des personnes âgées de 20 à 40 ans.

Quelles sont les causes de la spondylarthrite ankylosante ?

Les médecins n’en connaissent pas la cause exacte.

Il est plus probable de développer une spondylarthrite ankylosante si un membre de la famille en souffre déjà.

Quels sont les symptômes de la spondylarthrite ankylosante ?

Les symptômes les plus fréquents sont :

  • Douleur dorsale qui s’aggrave généralement la nuit et le matin

  • Raideur du dos le matin qui s’améliore lorsque l’on commence à bouger

Parfois, l’arthrite n’affecte pas le dos en premier lieu, et la douleur commence dans les hanches, les genoux ou les épaules.

Outre la douleur dans le dos et les articulations, il est possible de ressentir un malaise général avec des symptômes tels que :

  • Fièvre légère

  • Sensation de fatigue et d’être malade

  • Perte d’appétit et de poids

Au bout d’un moment, si le problème de dos s’aggrave, il est possible d’avoir :

  • Position voûtée permanente

  • Colonne vertébrale droite et raide

  • Pression sur les nerfs provenant de la colonne vertébrale, provoquant engourdissement, picotements, douleur et faiblesse dans les jambes

Il est également possible d’avoir des problèmes n’impliquant pas le dos ou les articulations. Il peut s’agir par exemple :

  • Yeux rouges et irrités et parfois trouble de la vision (uvéite)

  • Problèmes cardiaques provoquant douleur thoracique, respiration difficile et troubles du rythme cardiaque

  • Problèmes pulmonaires provoquant toux et respiration difficile

La plupart des personnes atteintes de spondylarthrite ankylosante développent une invalidité, mais peuvent continuer à vivre une vie normale. Certaines personnes, telles que celles présentant une raideur extrême au niveau de la colonne vertébrale, sont plus invalides.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une spondylarthrite ankylosante ?

Les médecins peuvent déterminer la présence d’une spondylarthrite ankylosante en se basant sur les symptômes et les antécédents familiaux et en réalisant un examen. Ils réalisent également les tests suivants :

  • Radiographies pour déterminer dans quelle mesure les articulations sont atteintes

  • Analyses de sang

Comment les médecins traitent-ils la spondylarthrite ankylosante ?

Les médecins prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et des traitements pour :

  • Soulager la douleur dans le dos et les articulations

  • Préserver la mobilité des articulations

  • Arrêter ou réparer les modifications ayant affecté la colonne vertébrale

  • Garder une posture correcte et renforcer les muscles du dos

  • Prévenir les lésions dans d’autres organes

Si la spondylarthrite ankylosante est plus sévère, les médecins peuvent prescrire des agents biologiques. Ils agissent sur le système immunitaire pour réduire l’inflammation.

En cas de problèmes oculaires, les médecins peuvent prescrire un collyre.

Outre les médicaments, les médecins peuvent suggérer :

  • Exercices quotidiens et kinésithérapie pour renforcer les muscles et faire cesser la tendance à se pencher et à se voûter

  • Arrêter ou éviter de fumer

  • Dans de rares cas, arthroplastie de la hanche, si les hanches se fixent dans une position courbée

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE