Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Lupus érythémateux systémique (LES)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce qu’un lupus érythémateux systémique (LES) ?

Le lupus érythémateux systémique (lupus) est une maladie auto-immune chronique. Dans une maladie auto-immune, le système immunitaire de la personne attaque des parties de son propre organisme.

  • Le lupus est plus fréquent chez les femmes âgées de 15 à 44 ans, mais il peut affecter n’importe qui.

  • Les problèmes articulaires et cutanés sont fréquents, mais des troubles rénaux, cardiaques, pulmonaires, cérébraux et affectant d’autres organes sont également possibles.

  • Les médecins peuvent prescrire des corticoïdes ou d’autres médicaments ralentissant le système immunitaire.

  • Le lupus est une pathologie chronique, mais il vaut mieux le diagnostiquer le plus tôt possible.

Quelles sont les causes du lupus ?

Dans le lupus, le système immunitaire attaque le tissu conjonctif du corps. Les médecins ne savent pas ce qui est à l’origine de l’affection.

Le tissu conjonctif est un constituant important de l’organisme. Le tissu conjonctif est présent dans tous les organes pour les maintenir ensemble. Un problème concernant le tissu conjonctif peut affecter pratiquement n’importe quel organe.

Parfois, certains médicaments provoquent un lupus. Si cela se produit, les symptômes disparaissent généralement lorsque la personne arrête de prendre le médicament.

Quels sont les symptômes du lupus ?

Les symptômes peuvent apparaître lentement et se développer au fil du temps, ou ils peuvent apparaître soudainement. Les symptômes peuvent apparaître et disparaître, disparaissant parfois pendant des années entre les crises.

Les symptômes varient beaucoup en fonction des parties du corps atteintes. Les symptômes fréquents chez de nombreuses personnes comprennent :

  • Douleur ou gonflement des articulations

  • Fatigue et sensation de malaise

  • Fièvre

  • Éruption cutanée rouge sur le nez et les joues, parfois appelée éruption cutanée en ailes de papillon, car elle est en forme de papillon

  • Éruption cutanée rouge sur le cou, la partie supérieure du thorax ou les coudes

  • Aggravation de l’éruption cutanée en cas d’exposition au soleil

  • Syndrome de Raynaud (les doigts deviennent pâles, picotent et s’engourdissent en cas d’exposition au froid)

Les symptômes affectant d’autres parties du corps comprennent :

  • Perte de cheveux par plaque

  • Sécheresse oculaire

  • Douleur thoracique en raison d’une inflammation autour du cœur (péricardite)

  • Respiration difficile

  • Céphalées, difficultés à réfléchir ou troubles mentaux

  • Problèmes rénaux et insuffisance rénale

  • Nausées, diarrhée ou maux de ventre

Les conditions suivantes peuvent aggraver les symptômes du lupus ou déclencher une crise :

  • Exposition au soleil

  • Grossesse

  • Infection

  • Certains médicaments

  • Chirurgie

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un lupus ?

Aucun test ne peut déterminer la présence d’un lupus. Les médecins utilisent un ensemble de critères pour poser le diagnostic de lupus. Les critères comprennent une longue liste de :

  • Symptômes

  • Résultats d’analyses de sang et d’urine

À la place des critères, les médecins peuvent également diagnostiquer le lupus en se basant sur :

  • Une biopsie, au cours de laquelle les médecins prélèvent un échantillon de tissu rénal ou cutané pour l’examiner au microscope

Comment les médecins traitent-ils le lupus ?

Les médecins traitent les cas de lupus modérés avec :

  • Médicaments tels qu’aspirine ou ibuprofène (AINS) contre la douleur

  • Médicaments tels que l’hydroxychloroquine pour atténuer les symptômes cutanés et articulaires

  • Crème solaire pour protéger la peau du soleil

  • Crèmes à base de corticoïdes pour traiter les éruptions cutanées

Si le lupus atteint sévèrement les reins et d’autres organes, les médecins peuvent prescrire :

  • Corticoïdes

  • Médicament pour que le système immunitaire n’attaque pas les tissus de l’organisme

Si le lupus a sévèrement affecté les reins, les médecins traitent la personne avec :

Il se peut que les femmes enceintes aient besoin de soins spéciaux afin de ne pas perdre leur bébé, de ne pas accoucher précocement ou de ne pas avoir une tension artérielle élevée pendant la grossesse. Il est préférable d’essayer de programmer une grossesse pendant une période sans symptômes de lupus.

Le lupus augmente le risque de contracter des infections, un cancer et d’autres problèmes. Ainsi, il est important de consulter régulièrement votre médecin sur le long terme.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
PLAQUENIL
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE