Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Présentation des maladies auto-immunes du tissu conjonctif

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce qu’une maladie auto-immune ?

Le système immunitaire permet de protéger l’organisme contre les maladies et les infections. Il attaque généralement les bactéries, virus et cellules cancéreuses qui l’envahissent. En cas de maladie auto-immune, le système immunitaire fait une erreur et commence à attaquer des parties de son propre organisme.

Qu’est-ce qu’une maladie auto-immune du tissu conjonctif ?

Le tissu conjonctif maintient les organes ensemble. Il existe du tissu conjonctif dans tous les organes, mais en particulier au niveau de la peau, des articulations, des muscles, des tendons, des ligaments et des vaisseaux sanguins.

Une maladie auto-immune du tissu conjonctif est une maladie dans laquelle le système immunitaire attaque les tissus conjonctifs.

Quels sont les symptômes d’une maladie auto-immune du tissu conjonctif ?

Les symptômes dépendent de la maladie, mais ils peuvent inclure :

  • Douleur et gonflement articulaires

  • Sécheresse oculaire

  • Éruption cutanée, gonflement ou nodules

  • Courbatures

  • Les doigts deviennent pâles, picotent et s’engourdissent en cas d’exposition au froid (syndrome de Raynaud)

Comment les médecins déterminent-ils la présence d’une maladie auto-immune du tissu conjonctif ?

Les médecins suspectent une maladie auto-immune du tissu conjonctif en se basant sur les symptômes et en réalisant :

  • Analyses de sang

  • Parfois, une biopsie (prélèvement d’un petit morceau de tissu pour l’examiner au microscope)

Comment les médecins traitent-ils une maladie auto-immune du tissu conjonctif ?

Les médecins traitent ces maladies avec :

  • Corticoïdes et autres médicaments ralentissant le système immunitaire et l’empêchant d’attaquer les tissus

Le traitement avec des doses élevées de corticoïdes ou pendant une durée prolongée expose à un risque accru d’ostéoporose (faiblesse osseuse). Les médecins peuvent prescrire de la vitamine D, du calcium et un médicament pour que les os restent solides.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE