Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Sclérose systémique

(Sclérodermie)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que la sclérose systémique ?

La sclérose systémique génère du tissu cicatriciel au niveau de la peau, des articulations, des organes et des vaisseaux sanguins.

  • La sclérose systémique est rare.

  • Elle est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, et se développe généralement chez des personnes âgées de 20 à 50 ans.

  • La sclérose systémique peut provoquer un resserrement et un durcissement de la peau et endommager d’autres organes.

  • Le corps peut être totalement ou partiellement atteint, et plusieurs organes peuvent être atteints

  • La sclérose systémique s’aggrave au fil du temps, mais un traitement peut atténuer les symptômes.

Quelles sont les causes de la sclérose systémique ?

La sclérose systémique survient lorsque le tissu produit trop de collagène et d’autres protéines. Le collagène est une protéine qui permet de structurer la peau, les ongles, les cheveux, les tendons et d’autres tissus. Une quantité trop importante de collagène peut provoquer un durcissement et du tissu cicatriciel.

Les médecins ne savent pas ce qui est à l’origine de la sclérose systémique.

Quels sont les symptômes de la sclérose systémique ?

Les symptômes peuvent comprendre :

  • Gonflement, épaississement et resserrement de la peau, généralement au niveau des doigts

  • Les doigts deviennent pâles, picotent et s’engourdissent en cas d’exposition au froid (syndrome de Raynaud)

  • Brûlures d’estomac

  • Difficultés de déglutition

  • Essoufflement

  • Douleurs et courbatures au niveau des articulations

  • Parfois, douleur et faiblesse musculaires

La sclérose systémique peut entraîner l’accumulation d’une quantité trop importante de tissu cicatriciel dans d’autres organes du corps, comme les articulations, les poumons, le système digestif, le cœur et les reins, ce qui les empêche de fonctionner correctement. Lorsqu’elle affecte les vaisseaux sanguins, la tension artérielle peut augmenter.

Certaines personnes présentant ces symptômes sont également atteintes d’une connectivite mixte.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une sclérose systémique ?

Les médecins interrogent sur les symptômes et réalisent un examen clinique. Ils peuvent réaliser des examens tels que :

  • Analyses de sang

  • Tests respiratoires

  • TDM du thorax

  • Échocardiogramme (type d’échographie utilisant des ultrasons pour créer une vidéo montrant comment le cœur pompe et comment les valvules cardiaques fonctionnent)

  • ECG (examen qui mesure les courants électriques du cœur et les enregistre sur un support papier)

Comment les médecins traitent-ils la sclérose systémique ?

Aucun médicament ne peut empêcher l’aggravation de la sclérose systémique au fil du temps, mais certains médicaments peuvent atténuer certains symptômes. Les traitements comprennent :

  • AINS (tels que l’aspirine ou l’ibuprofène) pour soulager la douleur articulaire

  • Médicaments pour que le système immunitaire n’endommage pas les tissus de l’organisme

  • Médicaments pour réduire les brûlures d’estomac

  • Médicaments pour dilater les vaisseaux sanguins et réduire la tension artérielle

  • Kinésithérapie et exercice physique

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE