Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Artérite à cellules géantes

(Artérite temporale ; Artérite crânienne)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les artères sont les vaisseaux sanguins qui transportent le sang depuis le cœur vers le reste du corps. « -ite » fait référence à une inflammation. Par conséquent, l’artérite est une inflammation des artères. En général, l’inflammation des vaisseaux sanguins est appelée vascularite.

Qu’est-ce que l’artérite à cellules géantes ?

L’artérite à cellules géantes est un type de vascularite qui affecte certaines des grosses artères. Elle est parfois appelée artérite temporale, car elle affecte très souvent une artère au niveau de la tempe (côté de la tête).

  • L’artérite à cellules géantes touche généralement les grosses artères qui partent du cœur et vont vers le cou et la tête

  • Les médecins ne savent pas ce qui est à l’origine de l’artérite à cellules géantes

  • Elle touche généralement des personnes de plus de 55 ans

  • La personne peut présenter des céphalées sévères, une douleur au niveau du cuir chevelu lorsqu’elle se brosse les cheveux et une douleur dans la mâchoire lors de la mastication

  • L’artérite à cellules géantes peut conduire à une cécité ou à un accident vasculaire cérébral si la personne n’est pas traitée immédiatement

  • Les médecins réalisent une analyse de sang et une biopsie (prélèvement d’un échantillon de tissu) au niveau de l’une des artères

  • Les médecins prescrivent des doses élevées d’un corticoïde comme la prednisone

Quelles sont les causes de l’artérite à cellules géantes ?

Les médecins ne savent pas ce qui est à l’origine de l’artérite à cellules géantes.

Quels sont les symptômes de l’artérite à cellules géantes ?

Les symptômes de l’artérite à cellules géantes peuvent apparaître soudainement ou survenir lentement sur plusieurs semaines.

Des symptômes généraux peuvent apparaître, tels que fièvre, sueurs, ainsi que sensation de fatigue et de malaise. Environ la moitié des personnes présentent une douleur et une raideur musculaire au niveau du cou, des épaules et des hanches. La douleur et la raideur sont exacerbées le matin, tout comme dans la pseudopolyarthrite rhizomélique.

Les symptômes spécifiques dépendent de l’artère affectée et peuvent inclure :

  • Céphalées pulsatiles sévères dans les tempes ou à l’arrière de la tête

  • Vision trouble, vision double, cécité subite d’un œil

  • Douleur dans la mâchoire à la mastication

  • AVC

Dans de rares cas, l’artérite à cellules géantes affecte l’aorte, l’artère principale sortant du cœur. La personne peut ressentir une douleur thoracique causée par un anévrisme aortique ou une dissection aortique.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une artérite à cellules géantes ?

Si les symptômes ressemblent à ceux d’une artérite à cellules géantes, les médecins réalisent :

  • Analyses de sang

  • Biopsie de l’une des artères temporales (prélèvement d’un morceau de l’artère au niveau de la tempe pour l’examiner au microscope)

Comment les médecins traitent-ils l’artérite à cellules géantes ?

Pour traiter l’artérite à cellules géantes, les médecins prescrivent :

  • Une dose élevée d’un corticoïde tel que la prednisone

Ils essaient d’administrer le médicament dès que possible pour prévenir la cécité.

Les médecins essaient de réduire la dose de prednisone au bout d’un mois environ. Cependant, la personne devra peut-être continuer à prendre une dose plus faible pendant longtemps, parfois jusqu’à 2 ans. Les personnes qui prennent des corticoïdes pendant une longue période peuvent développer :

Les médecins peuvent prescrire du calcium et de la vitamine D pour prévenir la perte osseuse. Ils administrent également une faible dose d’aspirine tous les jours pour prévenir les AVC.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
RAYOS
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE