Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Présentation de la vascularite

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que la vascularite ?

« Vasculaire » fait référence aux vaisseaux sanguins. « -ite » fait référence à une inflammation. Par conséquent, la vascularite est une inflammation des vaisseaux sanguins.

  • La vascularite peut affecter des vaisseaux sanguins de toute taille et de tout type

  • Elle peut affecter de nombreux vaisseaux sanguins dans de nombreux organes ou seulement quelques vaisseaux dans un ou deux organes

  • Les vaisseaux sanguins enflammés rétrécissent ou s’obstruent et ne fournissent pas suffisamment de sang

  • La vascularite peut être provoquée par certaines infections ou certains médicaments

  • La personne peut avoir de la fièvre et se sentir fatiguée, puis présenter d’autres symptômes selon les organes affectés

  • Les médecins réalisent une biopsie (prélèvement d’un échantillon de tissu provenant d’un organe touché) pour observer ses vaisseaux sanguins

  • Les médecins prescrivent des corticoïdes ou d’autres médicaments pour limiter l’inflammation

Quelles sont les causes de la vascularite ?

Généralement, les médecins ne trouvent pas de cause à la vascularite.

Parfois, des infections, des toxines ou des médicaments déclenchent la maladie.

Les vaisseaux sanguins enflammés rétrécissent ou s’obstruent. Ces vaisseaux ne peuvent pas fournir suffisamment de sang à l’organe dans lequel ils se trouvent. En l’absence d’une quantité de sang suffisante, ces organes ne fonctionnent pas correctement.

Quels sont les symptômes de la vascularite ?

La vascularite peut provoquer des symptômes généraux tels que fièvre, sueurs nocturnes, douleurs musculaires et articulaires, perte de poids et sensation de fatigue.

Les autres symptômes spécifiques dépendent des vaisseaux sanguins affectés, tels que ceux :

  • De la peau : Éruption cutanée ou plaies (ulcères) sur les jambes

  • Du cerveau : Maux de tête et confusion

  • Des reins : Insuffisance rénale

  • Des poumons : Respiration difficile

  • Des nerfs : Engourdissement, picotements et faiblesse dans les bras ou les jambes

  • Des yeux : Vision trouble ou cécité

Un traitement urgent peut être nécessaire pour ces symptômes.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une vascularite ?

La vascularite est rare. Souvent, les médecins ne la suspectent pas lorsque les symptômes apparaissent. Lorsque certaines combinaisons de symptômes durent suffisamment longtemps, les médecins peuvent suspecter une vascularite. Pour confirmer la présence d’une vascularite, les médecins réalisent :

  • Analyses de sang

  • Parfois, biopsie (prélèvement d’un échantillon de tissu provenant d’un organe touché)

D’autres examens peuvent être nécessaires pour vérifier quels organes sont touchés. Par exemple, une analyse d’urine peut être réalisée pour vérifier si les reins sont touchés. Un ECG peut être réalisé pour déterminer si le cœur est affecté. Si les poumons semblent être touchés, les médecins peuvent réaliser une radiographie et une TDM du thorax.

Comment les médecins traitent-ils la vascularite ?

Les médecins traitent la cause de la vascularite. Parfois, cela signifie qu’il faut arrêter de prendre des médicaments qu’ils suspectent à l’origine de la vascularite.

Quelle qu’en soit la cause, les médecins essaient d’arrêter l’inflammation des vaisseaux sanguins avec :

  • Corticoïdes

  • Médicaments pour bloquer le système immunitaire (immunosuppresseurs)

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE