Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Pseudopolyarthrite rhizomélique

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que la pseudopolyarthrite rhizomélique (PPR) ?

La PPR est une affection inflammatoire provoquant une raideur et une douleur intense au niveau des muscles du cou, du dos, des épaules et des hanches.

  • Les médecins ne savent pas ce qui est à l’origine de la PPR.

  • Elle survient généralement chez des personnes de plus de 55 ans, en particulier des femmes.

  • Le cou, le dos, les épaules et les hanches sont raides et douloureux.

  • Pour diagnostiquer la PPR, les médecins réalisent des analyses de sang.

  • Les médecins traitent cette affection avec des corticoïdes en comprimés.

Quelles sont les causes de la PPR ?

Les médecins ne savent pas ce qui est à l’origine de la PPR. Les personnes présentent une inflammation des articulations et des tissus autour des articulations, comme les tendons (tendinite) et les bourses séreuses (bursite).

Quels sont les symptômes de la PPR ?

Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer lentement. Ils comprennent généralement :

  • Douleur et raideur au niveau du cou, des épaules, du dos et des hanches

  • Raideur intense au réveil le matin

  • Raideur après avoir été assis pendant un certain temps

La douleur et la raideur peuvent empêcher d’effectuer les activités quotidiennes normales.

La personne peut ressentir une sensation de malaise général, perdre l’appétit et être fatiguée et déprimée.

Quelles sont les complications de la PPR ?

De nombreuses personnes atteintes d’une affection vasculaire appelée artérite à cellules géantes présentent également une PPR. Et certaines personnes atteintes de PPR développent une artérite à cellules géantes. Dans l’artérite à cellules géantes, le système immunitaire attaque la paroi des vaisseaux sanguins. Elle peut affecter les vaisseaux sanguins de l’œil et entraîner une cécité si elle n’est pas traitée.

Le médecin doit être averti en cas de symptômes d’artérite à cellules géantes, notamment :

  • Céphalées

  • Douleur au niveau de la mâchoire pendant la mastication

  • Sensibilité du cuir chevelu

  • Perte de la vision ou vision floue dans un œil, ou vision double

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une PPR ?

Les médecins diagnostiquent la PPR en fonction de :

  • Symptômes

  • Analyses de sang

Comment les médecins traitent-ils la PPR ?

Les médecins traitent la PPR avec :

  • Corticoïdes

  • Médicaments pour bloquer le système immunitaire

  • Kinésithérapie

La plupart des personnes atteintes de PPR se sentent beaucoup mieux très rapidement lorsqu’elles sont traitées avec des corticoïdes. Si l’état de santé s’améliore rapidement, les médecins sont pratiquement certains que la personne est atteinte de PPR.

Il faut généralement prendre les médicaments pendant au moins un an. Ensuite, la dose peut être réduite lentement. La PPR peut récidiver.

Les personnes qui prennent des corticoïdes pendant une longue période peuvent développer :

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE