Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Calculs dans les voies urinaires (calculs rénaux)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Que sont les voies urinaires ?

Les voies urinaires comprennent :

  • Les reins, deux organes en forme de haricots qui produisent l’urine

  • Les uretères, les canaux qui évacuent l’urine des reins vers la vessie

  • La vessie, un organe creux qui contient l’urine jusqu’à la miction

  • L’urètre, un canal relié à la vessie qui permet à l’urine de s’écouler en dehors de l’organisme

Les voies urinaires

Les voies urinaires

Qu’est-ce qu’un calcul rénal ?

Un calcul rénal est un petit cristal dur qui se forme dans le rein. Il peut être invisible à l’œil nu ou faire plus de 2,5 cm de diamètre. Parfois, les calculs rénaux restent dans les reins et ne provoquent aucun symptôme. Parfois, ils quittent les reins et se déplacent dans les voies urinaires. Lorsqu’un calcul rénal quitte les reins, il peut soit se coincer dans les voies urinaires, soit être expulsé lors de la miction.

Lorsqu’ils se déplacent dans les voies urinaires, les calculs peuvent entraîner saignements et douleurs. S’ils se coincent, ils peuvent provoquer une infection ou bloquer l’écoulement de l’urine. Si l’écoulement de l’urine est bloqué pendant trop longtemps, le rein peut enfler jusqu’à être abîmé.

Lorsque les calculs se déplacent dans les voies urinaires, ils peuvent avoir différents noms selon leur emplacement :

  • Un calcul dans un uretère peut être appelé calcul urétéral

  • Un calcul dans la vessie peut être appelé calcul vésical

Quelles sont les causes des calculs rénaux ?

Les causes des calculs rénaux sont aussi variées que les types de calculs. Les calculs rénaux sont plus susceptibles de se former dans les cas suivants :

  • Présence trop importante de calcium (un minéral) ou d’autres substances dans l’urine

  • Présence de certains problèmes médicaux, notamment certains cancers

  • Présence de calculs rénaux dans la famille

  • Consommation de certains aliments

  • Âge moyen ou plus

  • Sexe masculin

Quels sont les symptômes des calculs rénaux ?

S’ils sont suffisamment petits, les calculs peuvent ne provoquer aucun symptôme.

Les calculs vésicaux peuvent provoquer une douleur dans la partie inférieure de l’abdomen (ventre).

Les calculs rénaux ou urétéraux peuvent provoquer des douleurs dorsales, généralement entre les côtes et les hanches. La douleur peut également s’étendre au ventre et à l’intérieur des cuisses. Cette douleur est très vive et elle va et vient.

Les autres symptômes comprennent :

  • Nausées et vomissements

  • Urine brun rougeâtre ou présence de sang dans l’urine

  • Nécessité d’uriner plus souvent

  • Douleur ou sensation de brûlure pendant la miction

Lorsqu’un calcul provoque une infection, l’urine peut être trouble ou malodorante et de la fièvre peut être présente.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un calcul rénal ?

  • Le médecin soupçonne la présence d’un calcul rénal d’après les symptômes

  • Il réalisera une analyse d’urine pour vérifier la présence de sang

  • Votre médecin peut également réaliser un examen d’imagerie appelé TDM

  • La TDM est utilisée pour localiser le calcul et vérifier s’il bloque les voies urinaires

Comment les médecins traitent-ils les calculs rénaux ?

Les petits calculs qui n’entraînent ni blocage ni infection ne nécessitent pas de traitement. Le plus souvent, ils sont expulsés spontanément. Des médicaments peuvent être nécessaires pour la douleur.

Les calculs de taille plus importante ne sont généralement pas expulsés spontanément. Des médicaments sont nécessaires pour la douleur. Si le calcul n’est pas expulsé, le médecin doit généralement le retirer. Pour cela, il peut :

  • Utiliser des ultrasons pour désintégrer le calcul en morceaux plus petits (procédure appelée lithotripsie)

  • Utiliser une sonde pour retirer le calcul

S’il utilise une sonde, le médecin peut :

  • Introduire la sonde par l’urètre

  • Introduire la sonde directement dans le rein en pratiquant une petite incision dans le dos

Une fois la sonde insérée, le médecin peut extraire le calcul. Ils peuvent aussi avoir besoin de désintégrer le calcul à l’aide d’un laser ou d’autres méthodes, telles que la lithotripsie par ondes de choc. Un calcul qui a été réduit en morceaux plus petits sera expulsé lors de la miction.

Une fois le calcul désintégré, le médecin a généralement besoin de savoir de quoi il était constitué. La personne doit donc uriner sur un filtre afin de récupérer les morceaux. Ceux-ci peuvent ensuite être transmis au médecin pour qu’il puisse les examiner.

Comment éviter que des calculs rénaux réapparaissent ?

Cela dépend de la nature du calcul (calcium ou autre substance). Certaines mesures peuvent être prises pour éviter que de nouveaux calculs se forment :

  • Éviter certains aliments

  • Boire plus d’eau

  • Prise de certains médicaments

Les aliments à éviter dépendent du type de calcul. Le médecin en discutera avec la personne.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Lithotritie par ondes de choc
Vidéo
Lithotritie par ondes de choc
La lithotritie par ondes de choc emploie des ondes sonores pour fragmenter les calculs rénaux...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE