Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Infection vésicale

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce qu’une infection de la vessie ?

La vessie est l’organe creux qui contient l’urine jusqu’au moment d’uriner. Les infections de la vessie sont généralement causées par des bactéries. Les infections de la vessie sont également appelées cystites.

  • Elles sont fréquentes chez les femmes et rares chez les hommes

  • Les infections de la vessie provoquent une envie d’uriner plus fréquente qu’habituellement et parfois de la douleur ou une sensation de brûlure lors de la miction

  • Généralement, le médecin détermine la présence d’une infection de la vessie après avoir réalisé une analyse d’urine

  • Les infections de la vessie sont traitées avec des antibiotiques

Les voies urinaires

Les voies urinaires

Quelles sont les causes des infections de la vessie ?

Les infections de la vessie sont causées par des bactéries qui s’introduisent dans la vessie. Généralement, elles y arrivent en passant par l’urètre. L’urètre est le canal qui achemine l’urine de la vessie vers l’extérieur de l’organisme.

Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de contracter des infections de la vessie. Chez la femme, l’urètre est plus court et plus proche du vagin et de l’anus, ce qui favorise le passage de bactéries dans la vessie.

D’autres éléments peuvent augmenter le risque de contracter une infection de la vessie chez la femme :

  • Antécédents d’infections de la vessie, surtout pendant l’enfance

  • Grossesse

  • Ménopause, en raison des changements hormonaux et de l’atrophie des tissus autour de l’urètre

  • Rapports sexuels

  • Utilisation d’un diaphragme (un dispositif contraceptif en latex que l’on introduit dans le vagin)

  • Utilisation de spermicide (un gel à appliquer dans le vagin pour tuer les spermatozoïdes)

Chez l’homme comme chez la femme, les risques de contracter une infection de la vessie sont plus élevés dans les cas suivants :

  • Obstruction de l’écoulement de l’urine, notamment en cas de calcul vésical ou de rétrécissement de l’urètre

  • Sonde urinaire (un tube de plastique fin et souple que l’on introduit dans l’urètre pour permettre d’évacuer l’urine)

  • Procédures consistant à introduire des instruments chirurgicaux dans l’urètre

Quels sont les symptômes d’une infection de la vessie ?

  • Un besoin d’uriner plus fréquemment, notamment la nuit

  • Une douleur ou une sensation de brûlure pendant la miction

  • Des douleurs dans le bas du ventre et parfois dans le bas du dos

  • Une urine trouble, voire la présence de sang dans l’urine

  • Parfois de la fièvre

Parfois, les infections de la vessie sont asymptomatiques, notamment chez les personnes âgées, les personnes avec une vessie neurogène et les personnes ayant une sonde dans la vessie. Parfois, chez les personnes âgées, la confusion est le seul symptôme d’une infection vésicale.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une infection de la vessie ?

Pour déterminer la présence d’une infection de la vessie, le médecin se base sur :

  • Symptômes

  • Des analyses d’urine

Pour réaliser une analyse d’urine, le médecin a besoin d’un échantillon qui ne contient aucune bactérie issue de la peau. Avant la miction, il faut nettoyer la zone concernée. Ensuite, commencer à uriner un peu dans les toilettes, puis placer le flacon destiné à recueillir l’échantillon au niveau du jet. Si le médecin estime que l’échantillon recueilli ainsi n’est pas assez propre, il peut décider d’introduire une sonde dans la vessie pour recueillir l’échantillon.

Comment les médecins traitent-ils les infections de la vessie ?

Le médecin prescrit :

  • Antibiotiques

Si l’écoulement de l’urine est partiellement obstrué, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. En cas de diabète ou de système immunitaire affaibli, le traitement de ces pathologies facilitera le traitement de l’infection de la vessie.

Si la sensation de brûlure lors de la miction est très importante, le médecin peut prescrire des médicaments qui soulagent en attendant que les antibiotiques fassent effet.

Comment éviter de contracter des infections de la vessie ?

Les femmes qui ont tendance à contracter des infections de la vessie peuvent :

  • Vous faire boire beaucoup de liquides

  • Uriner fréquemment

  • Uriner après les rapports sexuels

  • S’essuyer de l’avant vers l’arrière après être allées à la selle

  • Éviter les spermicides et les diaphragmes

Si cela ne suffit pas à réduire la fréquence des infections de la vessie, le médecin peut parfois prescrire des antibiotiques à prendre quotidiennement. Après la ménopause, le médecin peut prescrire une crème à base d’œstrogènes, une hormone féminine.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Lithotritie par ondes de choc
Vidéo
Lithotritie par ondes de choc
La lithotritie par ondes de choc emploie des ondes sonores pour fragmenter les calculs rénaux...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE