Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Vessie neurogène

Par

The Manual's Editorial Staff

Examen médical mars 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Voir les données détaillées
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que la vessie neurogène ?

La vessie est l’endroit où l’urine est stockée jusqu’à la miction (le fait d’uriner). « Neuro- » fait référence aux nerfs ou au système nerveux (cerveau et moelle épinière) et « -gène » signale la cause ou l’origine.

Les uretères, la vessie et l’urètre
VIDÉO

On appelle vessie neurogène le manque de contrôle de la vessie provoqué par des problèmes au niveau des nerfs reliés à la vessie.

  • La vessie peut se remplir et déborder, de telle sorte que de l’urine s’écoule

  • La personne peut ressentir un besoin d’uriner, même lorsque la vessie n’est pas pleine

  • Les médecins demandent souvent à la personne de vider sa vessie avec un cathéter plusieurs fois par jour

  • Parfois, des médicaments sont utiles

  • Un traitement immédiat permet de prévenir les lésions rénales

Certains problèmes nerveux empêchent les muscles de la vessie de se contracter normalement. La vessie se remplit alors et de l’urine s’écoule. Lorsque la personne urine, la vessie ne se vide pas complètement.

D’autres problèmes nerveux provoquent une contraction excessive des muscles de la vessie ou une contraction au mauvais moment. La personne peut alors uriner trop souvent et uriner lorsqu’elle ne le souhaite pas.

Quelles sont les causes de la vessie neurogène ?

Les causes comprennent les suivantes :

Quels sont les symptômes de la vessie neurogène ?

Le symptôme principal est l’incapacité à contrôler la miction (incontinence Incontinence urinaire chez l’adulte ). En cas de vessie neurogène, la personne peut constamment expulser de petites quantités d’urine.

Les autres symptômes comprennent :

La vessie neurogène augmente le risque des pathologies suivantes :

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une vessie neurogène ?

Les médecins suspectent une vessie neurogène en cas de problèmes de contrôle de la miction. Ils réalisent une échographie ou utilisent un cathéter pour mesurer la quantité d’urine restant dans la vessie après la miction. Les médecins réalisent également d’autres examens, tels que :

  • Échographie Échographie Échographie des voies urinaires pour détecter d’éventuelles lésions rénales

  • Analyses de sang pour vérifier la fonction rénale

En cas de suspicion de vessie neurogène, les médecins peuvent alors réaliser des examens de la vessie plus spécialisés.

Comment les médecins traitent-ils la vessie neurogène ?

Si la vessie se remplit et ne se vide pas correctement, les médecins prescriront :

  • L’utilisation d’un cathéter pour vider la vessie plusieurs fois par jour

Le cathéter permet à l’urine de s’écouler complètement. Le cathéter est utilisé avant que la vessie ne soit pleine au point que de l’urine s’écoule. Les médecins préfèrent ne pas laisser un cathéter en place en permanence. Il est préférable de l’insérer puis de le retirer immédiatement une fois l’urine écoulée.

Si la vessie se contracte au mauvais moment, les médecins peuvent prescrire :

  • médicaments

  • Techniques de rééducation et de relaxation de la vessie

Les médecins demanderont à la personne de boire beaucoup pendant la journée, pour éviter la formation de calculs rénaux Calculs dans les voies urinaires (calculs rénaux) Calculs dans les voies urinaires (calculs rénaux) .

Ils vérifient ensuite que les reins fonctionnent bien.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE