Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Replacing a Heart Valve
Replacing a Heart Valve

Une valvule cardiaque endommagée peut être remplacée par une valvule mécanique en plastique ou en métal, ou par une valvule bioprothétique, habituellement fabriquée à partir de tissus de valvule cardiaque de porc fixés sur un anneau synthétique. Il existe de nombreux types de valvules mécaniques. Une valvule St. Jude est fréquemment utilisée.

Le choix d’une valvule dépend de plusieurs facteurs, notamment les caractéristiques de la valvule. Une valvule mécanique a une durée de vie supérieure à une valvule bioprothétique mais nécessite des anticoagulants à vie pour éviter la formation de caillots sanguins sur la valvule. Les valvules bioprothétiques nécessitent uniquement une utilisation à court terme d’anticoagulants. La question de savoir si le patient peut prendre ou non des anticoagulants est donc un facteur important. Par exemple, les anticoagulants peuvent être contre-indiqués chez les femmes en âge de procréer, car ils traversent le placenta et peuvent être toxiques pour le fœtus. Les facteurs pris en compte sont les suivants

  • L’âge de la personne

  • Le niveau d’activité physique

  • Le niveau de fonctionnement du cœur

  • La valvule cardiaque qui est endommagée

Lorsqu’une valvule aortique est remplacée, une valvule mécanique est généralement choisie pour les personnes âgées de moins de 55 ans et une valvule bioprothétique pour celles âgées d’au moins 55 ans.

Lorsqu’une valvule mitrale est remplacée, une valvule mécanique est généralement choisie pour les personnes âgées de moins de 70 ans et une valvule bioprothétique pour celles âgées d’au moins 70 ans.

Le remplacement d’une valvule cardiaque est réalisé sous anesthésie générale. Comme le cœur doit être arrêté pour pouvoir être opéré, on utilise une machine cœur-poumons pour pomper le sang dans la circulation sanguine. La valvule endommagée est enlevée, et la prothèse valvulaire est suturée à sa place. Les incisions sont refermées, la machine cœur-poumon est débranchée et on fait repartir le cœur. L’intervention chirurgicale dure entre 2 et 5 heures. Chez certains patients, la valvule cardiaque peut être remplacée grâce à une intervention moins invasive (sans couper le sternum), réalisable dans certains centres médicaux. La durée du séjour à l’hôpital varie de personne à personne. La récupération complète peut nécessiter 6 à 8 semaines.