Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Utiliser le cerveau pour faire bouger un muscle
NEU_brain_move_muscle_periph_fr
Utiliser le cerveau pour faire bouger un muscle

    Mobiliser un muscle nécessite une communication entre le muscle et le cerveau par l’intermédiaire de nerfs. L’influx pour mobiliser un muscle peut provenir du cerveau, comme lorsqu’une personne décide consciemment de mobiliser un muscle, par exemple pour prendre un livre.

    Ou l’influx pour mobiliser un muscle peut provenir d’un stimulus sensitif. Par exemple, des terminaisons nerveuses cutanées spéciales (récepteurs sensoriels) permettent de ressentir la douleur ou les changements de température. Ces informations sensorielles sont envoyées au cerveau, qui renvoie un message aux muscles. Ce type d’échange implique deux voies nerveuses complexes :