Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Cycle de vie de Cryptosporidium
Cycle de vie de  <i>Cryptosporidium</i> .
Cycle de vie de Cryptosporidium

Le parasite Cryptosporidium est principalement transmis par contact avec de l’eau contaminée (par exemple, consommation d’eau ou piscines) et parfois en consommant des aliments contaminés.

  • 1. Les œufs (oocystes) sont excrétés par l’hôte infecté dans les selles et éventuellement dans les sécrétions respiratoires. Les œufs peuvent provoquer une infection (ils sont infectieux) lorsqu’ils sont excrétés.

  • 2–3 (a–k). Les œufs sont ingérés via de l’eau ou des aliments contaminés (ou éventuellement inhalés) et éclosent à l’intérieur de l’organisme. Les parasites se transforment plusieurs fois. Tout d’abord, ils se multiplient de façon asexuée. Ensuite, les parasites se transforment en forme mâle (microgamétocyte) et en forme femelle (macrogamétocyte). Ces formes s’accouplent et produisent des œufs. Deux types d’œufs sont produits : les œufs à paroi épaisse, fréquemment excrétés par la personne infectée, et les œufs à paroi fine, qui sont principalement impliqués dans l’infection de soi (auto-infection). Dans l’auto-infection, les œufs se développent en formes adultes et provoquent une infection sans jamais quitter l’organisme.

Image publiée avec la permission de l’Image Library des Centers for Disease Control and Prevention.

Dans ces sujets
Cryptosporidiose