Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Certaines causes et caractéristiques des pertes vaginales

Certaines causes et caractéristiques des pertes vaginales

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Approche diagnostique

Pendant l’enfance

Corps étranger (souvent du papier toilette ou un petit objet) dans le vagin

Pertes, généralement malodorantes et contenant souvent de petites quantités de sang

Examen clinique, parfois après sédation ou anesthésie de la petite fille

Infections telles que :

Prurit, rougeurs et œdème des parties génitales

Souvent douleur à la miction

Avec les infections à staphylocoques et streptocoques, rougeur et œdème des parties génitales

Un examen au microscope et une analyse d’un échantillon des pertes pour déceler les micro-organismes à l’origine des infections vaginales

Démangeaisons qui s’aggravent la nuit

Examen de l’appareil génital et de l’anus à la recherche d’oxyures

Irritation provoquée par l’urine ou les selles

Prurit, rougeur, et odeur nauséabonde provenant des parties génitales

Parfois, douleur pendant la miction

Aucun écoulement nasal

Examen clinique

Douleurs aux parties génitales

Parfois, pertes malodorantes ou contenant du sang

Souvent vagues symptômes (tels que fatigue ou douleurs abdominales) ou changements de comportement (tels que des accès de colère ou de tristesse)

Examen clinique

Examen au microscope et analyse d’un échantillon des pertes pour détecter d’éventuelles infections sexuellement transmissibles

Chez la femme en âge de procréer

Sécrétion liquide, blanchâtre ou grisâtre, à l’odeur de poisson

Parfois, des démangeaisons et une irritation

Examen au microscope et analyse d’un échantillon des pertes

Irritation, prurit, rougeurs et œdème des parties génitales

Pertes épaisses, blanchâtres et grenues, comme du fromage blanc maigre non battu

Parfois, aggravation des symptômes après des rapports sexuels ou avant les règles

Utilisation récente d’antibiotiques et antécédents de diabète

Examen au microscope et analyse d’un échantillon des pertes

Trichomonase Vaginite à Trichomonas (infection provoquée par un protozoaire)

Pertes généralement abondantes, jaune verdâtre, mousseuses, avec une odeur de poisson

Prurit, rougeur, œdème et douleurs aux parties génitales

Parfois, douleurs pendant les rapports sexuels et la miction

Examen au microscope et analyse d’un échantillon des pertes

Douleur pelvienne de plus en plus intense, pouvant être ressentie d’un côté ou de l’autre ou des deux

Pertes vaginales parfois malodorantes et, à mesure que l’infection s’aggrave, pouvant ressembler à du pus et devenir jaune verdâtre

Saignements vaginaux anormaux

Parfois, douleurs pendant les rapports sexuels ou la miction, fièvre ou frissons, nausées ou vomissements

Tests pour dépister des infections sexuellement transmissibles à partir d’un échantillon de sécrétions prélevées sur le col de l’utérus

Parfois, échographie du bassin

Corps étranger (souvent un tampon oublié) dans le vagin

Pertes généralement abondantes et extrêmement malodorantes

Souvent, rougeur au niveau de la zone génitale, douleur pendant la miction, et parfois douleurs pendant les rapports sexuels

Examen clinique

Après la ménopause

Amincissement de la paroi du vagin (vaginite atrophique)†

Pertes insuffisantes

Douleurs pendant les rapports sexuels

Examen au microscope et analyse d’un échantillon des pertes

Irritation provoquée par l’urine ou les selles

Rougeur diffuse dans la zone entourant les organes génitaux et l’anus

Conditions qui augmentent le risque d’irritation telles que l’incontinence ou l’alitement

Examen clinique

À tout âge

Irritation chimique (liée à l’utilisation de savons, bains moussants, déodorants pour l’hygiène intime ou crèmes vaginales et pommades)

Rougeur, prurit, gonflement et douleurs aux parties génitales

Examen clinique

Ouverture anormale (fistule) entre l’intestin et le tractus génital, provoquée par :

Pertes malodorantes

Présence de selles dans le vagin ou dans les pertes vaginales

Examen clinique

Inflammation provoquée par :

  • Radiothérapie

  • Chirurgie pelvienne

  • Certains médicaments de chimiothérapie

Traitement récent pour une maladie affectant le pelvis

Faibles pertes blanches ou jaunes

Douleurs pendant les rapports sexuels

Parfois, prurit, rougeur, sensation de brûlure et léger saignement

Examen clinique

Généralement, examen au microscope et analyse d’un échantillon des pertes

Troubles cutanés, tels que psoriasis Psoriasis Psoriasis , lichen scléreux Lichen scléreux Lichen scléreux et lichen plan (dus à une réaction auto-immune, c’est-à-dire que l’organisme attaque ses propres tissus)

Éruptions cutanées, démangeaisons ou autres symptômes, selon le trouble

Généralement, examen clinique seul

Parfois, biopsie

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen clinique. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† L’amincissement de la paroi du vagin fait partie des symptômes du syndrome génito-urinaire de la ménopause, qui comprend également une sécheresse vaginale, des douleurs pendant les rapports sexuels, une urgence urinaire et des infections des voies urinaires.

TDM = tomodensitométrie ; IRM = imagerie par résonance magnétique.