Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Certains troubles et symptômes qui peuvent être aggravés par les médicaments chez les personnes âgées

Certains troubles et symptômes qui peuvent être aggravés par les médicaments chez les personnes âgées

Trouble ou symptôme

Médicaments

AINS (tels que l’ibuprofène et le naproxène)

Médicaments antipsychotiques

Corticoïdes

Médicaments ayant des effets sédatifs (tels que les benzodiazépines, les sédatifs et les somnifères, notamment l’eszopiclone, le zaleplon et le zoldipem) ou des effets anticholinergiques*

Antagonistes des récepteurs de l’histamine-2 (tels que la cimétidine, la famotidine, la nizatidine et la ranitidine)

Mépéridine

Inhibiteurs de l’acétylcholinestérase (par exemple, le donépézil, la galantamine et la rivastigmine), antagonistes des récepteurs alpha-1 périphériques (utilisés pour traiter l’hypertension ou les symptômes de la prostate chez les hommes âgés, notamment la doxazosine, la prazosine et la térazosine), certains antidépresseurs tricycliques (tels que la chlorpromazine, la thioridazine et l’olanzapine) et les bêtabloquants (par exemple, le métoprolol, l’aténolol et le carvédilol)

Médicaments ayant des effets sédatifs (tels que les anticonvulsivants, les antipsychotiques, les benzodiazépines, l’eszopiclone, le zaleplon et le zolpidem), antidépresseurs et opioïdes

Cilostazol

Certains inhibiteurs calciques (non dihydropyridiniques, par exemple le diltiazem et le vérapamil), généralement utilisés pour traiter l’hypertension artérielle

AINS, inhibiteurs de COX-2, thiazolidinédiones (pioglitazone, rosiglitazone), dronédarone

Certains antiémétiques (métoclopramide, prochlorpérazine, prométhazine) et la plupart des antipsychotiques, sauf quelques-uns comme la quétiapine, la clozapine et la pimavansérine

Aspirine et la plupart des AINS

Doxazosine, œstrogènes par voie orale ou par la peau (qui ne sont pas appliqués directement dans le vagin) prazosine, térazosine

Médicaments ayant des effets anticholinergiques*, remèdes contre le rhume contenant des décongestionnants, ou association d’antihistaminiques et de décongestionnants

* Les effets anticholinergiques Anticholinergique : définition Anticholinergique : définition comprennent les suivants : confusion, vision floue, constipation, sécheresse de la bouche, vertiges et perte d’équilibre, ainsi que difficultés en début de miction.

Inhibiteurs de la COX-2 = coxibs ; AINS = anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Adaptation de The American Geriatrics Society 2019 Beers Criteria Update Expert Panel: American Geriatrics Society updated Beers Criteria® for potentially inappropriate medication use in older adults. J Am Gergatr Soc 67(4):674-694, 2019. doi:10.1111/jgs.15767