Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certaines causes et caractéristiques de la perte de mémoire

Certaines causes et caractéristiques de la perte de mémoire

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Modifications de la mémoire liées à l’âge (atteinte de la mémoire associée à l’âge)

L’oubli occasionnel de choses comme les noms ou l’endroit où ont été laissées les clés de voiture

Aucun effet sur la pensée, sur d’autres fonctions cognitives ou la capacité à accomplir des activités quotidiennes

Examen clinique (en particulier un examen neurologique et un examen de l’état mental pour évaluer les fonctions comme l’attention, l’orientation et la mémoire)

Déficit cognitif léger

La perte de mémoire est plus grave que prévue pour l’âge de la personne, particulièrement difficulté à se souvenir des événements et des conversations récents (perte de la mémoire à court terme)

Aucun effet sur la capacité à accomplir des activités quotidiennes

Un risque accru de développer une démence

Examen clinique

Parfois, un examen neurologique formel, qui ressemble à un examen de l’état mental mais évalue la fonction plus en détail

La perte de mémoire qui s’aggrave avec le temps, finalement sans aucune conscience de la perte

Difficulté à utiliser et comprendre le langage, à accomplir des tâches habituelles, penser et planifier (par exemple, planifier et faire les courses pour les repas), se traduisant par une incapacité à fonctionner normalement

Désorientation (par exemple, ne sachant pas l’heure ou le lieu)

Difficultés à reconnaître les visages et les objets du quotidien

Changements de la personnalité ou du comportement (par exemple, devenir irritable, agité, paranoïaque, inflexible ou perturbateur)

Examen clinique

Habituellement une IRM ou une TDM du cerveau

Parfois, un examen neuropsychologique formel

Éventuellement une ponction lombaire (rachicentèse) pour mesurer les taux des deux protéines anormales (amyloïde et tau) qui surviennent dans la maladie d’Alzheimer

Parfois, des examens sanguins pour rechercher certaines causes, comme une diminution de l’activité de la thyroïde (hypothyroïdie) ou une déficience en vitamine

La perte de la mémoire et la conscience de la perte, habituellement accompagnées d’une intense tristesse, et d’un manque d’intérêt pour les plaisirs habituels.

Parfois, des problèmes de sommeil (trop peu ou trop), perte de l’appétit, et ralentissement de la pensée, de la parole et de l’activité générale

Fréquent chez les personnes présentant une démence, des troubles cognitifs légers ou des troubles de la mémoire liés à l’âge

Examen clinique

Parfois, utilisation de questionnaires standardisés pour identifier la dépression

Substances comme

  • Médicaments avec effets anticholinergiques, y compris certains antidépresseurs et de nombreux antihistaminiques (utilisés dans les somnifères en vente libre, les remèdes contre le rhume et les allergies).

  • Opioïdes

  • Des médicaments qui aident à dormir (sédatifs)

Utilisation d’un médicament qui peut provoquer une perte de mémoire

Souvent, utilisation récente d’un nouveau médicament, une augmentation de la dose du médicament ou un changement dans la santé qui empêche le médicament d’être traité et éliminé normalement par l’organisme, comme cela peut être le cas dans les troubles hépatiques et rénaux

Habituellement, l’arrêt d’un médicament pour voir si la mémoire s’améliore

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

TDM = tomodensitométrie ; IRM = imagerie par résonance magnétique.