Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Quelques causes et caractéristiques des vomissements chez les nourrissons, les enfants et les adolescents

Quelques causes et caractéristiques des vomissements chez les nourrissons, les enfants et les adolescents

Cause

(classées des plus fréquentes aux moins fréquentes)

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Chez les nourrissons

Habituellement avec diarrhée (contenant rarement du sang)

Parfois, de la fièvre

Parfois un contact récent avec des personnes infectées (à la garderie par exemple), avec des animaux au zoo (où Escherichia [E.] coli peut être contracté), ou avec des reptiles (qui peuvent être infectés par Salmonella) ou une consommation récente d’aliments contaminés ou mal cuisinés, ou de l’eau contaminée

Examen clinique

Parfois, examen et culture des selles

Symptômes qui surviennent après la tétée, y compris l’irritabilité, le renvoi, la cambrure du dos, les pleurs, ou une association de ces symptômes

Parfois, toux en position couchée, prise de poids insuffisante ou les deux

Un examen médical du médecin

Parfois, traitements médicamenteux pour supprimer la production d’acide (si les symptômes sont soulagés, la cause est probablement un reflux gastro-œsophagien)

Parfois, radiographie de l’appareil digestif supérieur après administration du baryum par voie orale (images du tractus GI supérieur)

Endoscopie occasionnelle

Sténose du pylore (rétrécissement ou obstruction de la sortie de l’estomac)

Vomissements énergiques (en jet) survenant immédiatement après chaque tétée chez les nourrissons âgés de 3 à 6 semaines.

Signes de déshydratation et/ou apparence émaciée

Chez les nourrissons, faim et impatience de téter

Plus fréquent chez les garçons, particulièrement le premier-né.

Échographie de l’estomac

Si l’échographie n’est pas disponible ou non concluante, radiographie du tractus GI supérieur

Malformations congénitales provoquant le rétrécissement (sténose) ou l’obstruction (atrésie) du tube digestif

Retard d’évacuation des premières selles (méconium)

Abdomen gonflé

Vomissements vert clair ou jaunes, indiquant la présence de bile, pendant les 24 à 48 premières heures de vie (si le tube digestif est obstrué) ou un peu plus tard (s’il n’est que rétréci)

Plus fréquent chez les enfants atteints du syndrome de Down ou dont la mère avait trop de liquide amniotique dans l’utérus pendant la grossesse

Radiographie de l’abdomen

Radiographies du tractus GI supérieur ou de l’appareil digestif inférieur après insertion rectale de baryum (lavement baryté), en fonction de la localisation suspectée du problème

Invagination (glissement d’une partie de l’intestin dans une autre)

Pleurs qui surviennent toutes les 15 à 20 minutes, l’enfant ramenant ses jambes sur sa poitrine

Plus tard, hypersensibilité de l’abdomen au toucher et selles ressemblant à de la gelée de groseille (présence de sang dans les selles)

Habituel chez les enfants de 3 à 36 mois

Introduction d’air dans le rectum (lavement à l’air)

Parfois, échographie de l’abdomen

Malrotation (développement anormal de l’intestin entraînant une situation anormale qui augmente la probabilité d’une torsion sur lui-même)

Vomissements vert clair ou jaunes (présence de bile), gonflement de l’abdomen, sang dans les selles

Fréquent chez les nouveau-nés

Radiographie de l’abdomen

Radiographies du tractus GI supérieur ou lavement baryté

Fièvre et léthargie

Numération formule sanguine

Culture de sang, d’urine et examen du liquide céphalorachidien

Radiographie du thorax chez les enfants souffrant de troubles respiratoires

Diarrhée ou constipation

Mauvaise alimentation

Perte de poids, faible croissance, ou les deux

Sang dans les selles

Diminution des symptômes lorsque l’on change la préparation.

Éventuelle endoscopie, coloscopie, ou les deux

Mauvaise alimentation, croissance ou développement anormal (retard de croissance)

Indolence (léthargie)

Autres caractéristiques en fonction de la maladie, telles que

  • Jaunisse

  • Cataractes

  • Odeurs anormales du corps et des urines

Dépistage chez tous les nouveau-nés à l’aide d’un petit échantillon de sang prélevé au niveau du talon

Examens sanguins pour mesurer les niveaux d’électrolytes (minéraux nécessaires à l’équilibre hydrique dans l’organisme), d’ammoniac et de glucose

Autres examens selon la cause suspectée

Chez les enfants et les adolescents

Habituellement avec diarrhée (contenant rarement du sang)

Parfois de la fièvre

Parfois, un contact récent avec des personnes infectées (dans une garderie, dans un camp, ou au cours d’une croisière), avec des animaux au zoo (où Escherichia [E.] coli peut être contracté), ou avec des reptiles (pouvant être infectés par une salmonelle) ou consommation récente d’aliments contaminés ou mal cuisinés, ou de l’eau contaminée

Examen clinique

Parfois, examen ou culture des selles

Brûlures d’estomac

Douleur dans le thorax ou le haut de l’abdomen

Symptômes qui s’aggravent en position couchée ou après le repas

Parfois, toux nocturne

Un examen médical du médecin

Symptômes qui diminuent ou disparaissent après traitement à l’aide de médicaments contre la production d’acide

Parfois radiographies du tractus GI supérieur

Endoscopie occasionnelle

Gastroparésie ou retard de vidange gastrique (l’estomac se vide lentement)

Sentiment d’être plein après n’avoir mangé que de petites quantités

Parfois, maladie virale récente

Un examen médical du médecin

Radiographies du tractus GI supérieur ou radiographies pratiquées après absorption de la préparation ou d’aliments par voir orale (étude de la vidange gastrique)

Vomissements survenant immédiatement après consommation de certains aliments

Souvent urticaires, gonflement des lèvres ou de la langue, difficultés respiratoires, sifflements, douleurs abdominales, diarrhée ou une association de ces symptômes

Un examen médical du médecin

Parfois, test d’allergie

Éviter un aliment particulier pour voir si les symptômes disparaissent

Infections de parties du corps autres que le tube digestif

Fièvre

Souvent, symptômes suggérant la localisation de l’infection, comme les céphalées, une douleur à l’oreille, les maux de gorge, le gonflement des ganglions lymphatiques dans le cou, des douleurs lors de la miction, des douleurs sur le côté (flanc), ou une rhinorrhée.

Examen clinique

Parfois, examens orientés vers la cause suspectée

Au début, sensation générale de maladie et de malaise au milieu de l’abdomen, suivie de douleurs se déplaçant vers la partie inférieure droite de l’abdomen

Puis vomissements, perte d’appétit et fièvre

Échographie ou TDM de l’abdomen

Pression accrue à l’intérieur du crâne (hypertension intracrânienne), provoquée par une tumeur ou une lésion

Réveil dû à des céphalées pendant la nuit ou réveil matinal avec céphalées

Céphalées qui s’accentuent progressivement et sont aggravées par la toux ou l’évacuation des selles

Parfois, modification de la vue et difficultés à marcher, à parler, à penser

TDM du cerveau

Épisodes récurrents de vomissements entrecoupés de périodes de bien-être

Souvent, céphalées accompagnées de vomissements

Souvent, antécédents familiaux de migraine

Un examen médical du médecin

Examens occasionnels pour exclure les autres causes d’épisodes récurrents de vomissements

Choix délibéré de manger trop peu pour perdre du poids, ou choix de trop manger (boulimie), suivi de vomissements délibérés ou de la prise de laxatifs (élimination)

Érosion de l’émail des dents, cicatrices sur les mains, à force de les utiliser pour déclencher les vomissements

Image corporelle déformée

Examen clinique

Absence de règles

Nausées matinales, gonflement et hypersensibilité des seins

Activité sexuelle (bien que de nombreux adolescents le nient) sans utilisation de méthodes de contraception ou utilisation inadéquate de ces méthodes

Test de grossesse urinaire

Ingestion d’une toxine en grande quantité comme du paracétamol, du fer ou de l’alcool.

Caractéristiques variées en fonction de la substance

Souvent, antécédents de consommation de la substance

Examens sanguins pour mesurer les niveaux de la substance

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

TI = transit intestinal ; TDM = tomodensitométrie ; GI = gastro-intestinal.