Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Cancer du sein : Quand commencer les mammographies de dépistage ?

Cancer du sein : Quand commencer les mammographies de dépistage ?

Les experts ne sont parfois pas d’accord au sujet du moment où commencer le dépistage régulier par mammographie. Comme le dépistage identifie le cancer et que les cancers peuvent être mortels, les personnes pourraient penser que le dépistage doit être commencé plus tôt (à 40 ans) plutôt qu’à 50 ans. Néanmoins, le dépistage comporte certains inconvénients, et les bénéfices pour les femmes plus jeunes ne sont pas aussi clairs que pour les femmes plus âgées.

Voici certains des motifs de controverse :

  • Le dépistage, en particulier chez les femmes plus jeunes, détecte des anomalies qui peuvent ne pas être des cancers. Lorsqu’une anomalie est découverte, il en résulte souvent une biopsie pour déterminer de quoi il s’agit. Ainsi, le dépistage entraîne un nombre beaucoup plus important de biopsies, causant parfois une anxiété et des dépenses inutiles, ainsi qu’un éventuel tissu cicatriciel au niveau du sein.

  • Certains cancers du sein, tels que les cancers du sein in situ (cancers qui ne se sont pas propagés), ne sont pas mortels. Certains cancers du sein se développent si lentement qu’ils n’entraînent pas le décès. Cependant, d’autres cancers du sein continuent à se développer et envahissent d’autres tissus. On ne sait pas combien de cancers détectés par dépistage seraient en fait mortels. Néanmoins, tous les cancers sont traités, car, actuellement, les professionnels de la santé ne possèdent pas de preuves suffisantes pour distinguer les cancers qui doivent être traités de ceux pour lesquels le traitement est inutile.

  • La mammographie est moins précise chez les femmes plus jeunes. Ainsi, le dépistage peut ne pas détecter certains cancers, y compris ceux qui peuvent se révéler mortels.

  • Il faut dépister de nombreuses femmes pour sauver une vie. Au-delà de 50 ans, il faut dépister un nombre moins important de femmes pour sauver une vie. À partir de 50 ans, le dépistage sauve des vies et est recommandé.