Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Utilisation de médicaments pour traiter les convulsions chez l’enfant

Utilisation de médicaments pour traiter les convulsions chez l’enfant

Lorsque leur enfant fait une convulsion, les parents sont souvent inquiets à l’idée que l’enfant puisse avoir besoin de prendre un médicament pour contrôler les convulsions (anticonvulsivant). Les parents sont préoccupés par les effets secondaires, et ils savent qu’il est difficile de faire prendre un médicament régulièrement aux enfants. Le fait d’en savoir plus sur les anticonvulsivants peut aider les parents à mieux participer aux décisions concernant le traitement de leur enfant.

Points positifs :

  • La plupart des enfants qui ont eu une seule convulsion n’ont pas besoin de prendre des anticonvulsivants.

  • Les médecins peuvent choisir parmi plus de 20 anticonvulsivants à la recherche d’un médicament approprié pour un enfant en particulier.

  • Les anticonvulsivants arrêtent ou contrôlent les convulsions chez 80 % des enfants.

  • Beaucoup d’enfants n’ont besoin que d’un seul anticonvulsivant.

  • La plupart des enfants peuvent par la suite arrêter de prendre des anticonvulsivants.

Points négatifs :

  • La plupart des anticonvulsivants ont des effets secondaires, comme les vertiges, les nausées, l’instabilité, la somnolence, une vision double ou des éruptions cutanées.

  • Certains anticonvulsivants peuvent affecter la durée d’attention, la mémoire et les résultats scolaires pendant la prise du médicament par l’enfant.

  • Les enfants qui prennent certains anticonvulsivants doivent passer des examens sanguins réguliers pour déterminer si la dose est correcte ou vérifier si effets secondaires surviennent (tels que des déséquilibres chimiques dans le sang).

  • Certains anticonvulsivants récents n’ont pas été testés chez les jeunes enfants (ces médicaments sont toutefois souvent utilisés chez les jeunes enfants et les résultats de cette expérience sont publiés).

Il faut souligner que la prévention d’autres convulsions est importante, car les crises mal contrôlées peuvent entraîner un ralentissement du traitement mental (retards cognitifs), des problèmes émotionnels et comportementaux, ainsi qu’une mauvaise qualité de vie. En outre, le fait d’empêcher les convulsions prévient les blessures et accidents pouvant survenir en raison d’une convulsion.

Afin d’être sûrs que les médicaments sont pris régulièrement, les parents peuvent faire ce qui suit :

  • Utiliser un pilulier (qui contient des compartiments correspondant à chaque jour de la semaine, à chaque heure de la journée ou les deux).

  • Renouveler les ordonnances avant qu’elles n’expirent.

  • Encourager l’enfant à assumer la responsabilité de prendre le médicament, mais continuer à surveiller le processus jusqu’à ce que l’enfant soit digne de confiance.

  • Aborder à l’avance avec le médecin ce qu’il convient de faire si l’enfant oublie une dose.