Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Quelques maladies auto-immunes

Quelques maladies auto-immunes

Trouble

Principaux tissus affectés

Conséquences

Globules rouges

Une anémie (diminution du nombre de globules rouges) se développe, induisant fatigue, faiblesse et sensation de vertige.

La rate peut augmenter de volume.

Elle peut être grave, voire mortelle.

Peau

De grosses cloques, entourées de zones rouges et gonflées se forment sur la peau. Les démangeaisons sont fréquentes.

Le trouble affecte principalement les personnes âgées et peut être mortel, surtout chez les personnes âgées qui sont atteintes d’autres troubles.

Cellules bêta du pancréas (qui produisent l’insuline)

Les symptômes peuvent comprendre une soif, une miction et un appétit excessifs ainsi que diverses complications à long terme.

Un traitement à vie par insuline est nécessaire, même si la destruction des cellules pancréatiques s’arrête car il n’en reste pas assez pour produire suffisamment d’insuline.

Le pronostic est très variable et tend à se dégrader lorsque la maladie est sévère et qu’elle dure longtemps.

Poumons et reins

Des symptômes tels qu’un essoufflement, une toux sanglante, de la fatigue ou un gonflement peuvent se développer.

Le pronostic est bon si le traitement démarre avant toute lésion sévère du poumon ou du rein.

Thyroïde

La thyroïde est stimulée et grossit, ce qui entraîne des taux élevés d’hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie).

Les symptômes peuvent comprendre une accélération du rythme cardiaque, une intolérance à la chaleur, des tremblements, une perte de poids ainsi que de la nervosité.

Sous traitement, le pronostic est bon.

Thyroïde

La thyroïde est enflammée et lésée, ce qui induit de faibles taux d’hormones thyroïdiennes (hypothyroïdie).

Les symptômes peuvent comprendre une prise de poids, une peau épaisse, une intolérance au froid ou une somnolence.

Un traitement à vie par hormones thyroïdiennes est nécessaire et soulage généralement complètement les symptômes.

Cerveau et moelle épinière

L’enveloppe des cellules nerveuses affectées est endommagée. Par conséquent, les cellules ne parviennent pas à conduire normalement les signaux nerveux.

Les symptômes peuvent comprendre une faiblesse, des sensations anormales, des vertiges, des troubles de la vision, des spasmes musculaires ou une incontinence. Les symptômes varient avec le temps et peuvent aller et venir.

Le pronostic est variable.

Jonction entre nerfs et muscles (jonction neuromusculaire)

Les muscles, notamment ceux des yeux, s’affaiblissent et se fatiguent facilement, mais la faiblesse est d’intensité variable. Le modèle d’évolution varie énormément.

Les médicaments parviennent généralement à contrôler les symptômes.

Peau

De larges cloques se forment sur la peau et les muqueuses (la muqueuse buccale par exemple).

Ce trouble peut être mortel s’il n’est pas traité.

Certaines cellules de la muqueuse gastrique

Une lésion des cellules de la muqueuse gastrique rend l’absorption de la vitamine B12 difficile. (La vitamine B12 est nécessaire à la production de cellules sanguines matures et à la préservation des cellules nerveuses.) Il en résulte une anémie, souvent à l’origine de fatigue, de faiblesse et de vertiges. Les nerfs peuvent être lésés, ce qui induit une faiblesse et une perte de sensation.

Sans traitement, la moelle épinière peut être lésée, contribuant finalement à une perte de sensation, à une faiblesse et à une incontinence.

Le risque de cancer gastrique est augmenté. Sinon, sous traitement, le pronostic est bon.

Articulations ou autres tissus tels que ceux des poumons, des nerfs, de la peau ou du cœur

De nombreux symptômes sont possibles. Il peut s’agir de fièvre, de fatigue, de douleur articulaire, de raideur articulaire, de déformation articulaire, d’essoufflement, de perte de sensation, de faiblesse, d’éruptions cutanées, de douleur thoracique ou de gonflements des articulations et des tendons.

Le pronostic est variable.

Articulations, reins, peau, poumons, cœur, cerveau et cellules sanguines

Les articulations, bien qu’enflammées, ne se déforment pas.

Des symptômes d’anémie peuvent se développer, tels que de la fatigue, une faiblesse ou une sensation de vertige, de même que ceux associés aux pathologies rénales, pulmonaires ou cardiaques, tels qu’une fatigue, un essoufflement, des démangeaisons ou des douleurs thoraciques.

Une éruption cutanée peut se manifester.

La perte de cheveux est fréquente.

Le pronostic est très variable, mais la plupart des personnes peuvent mener une vie active malgré les poussées occasionnelles de la maladie.

Vaisseaux sanguins

La vascularite peut affecter les vaisseaux sanguins d’une partie de l’organisme (telle que les nerfs, la tête, la peau, les reins, les poumons ou les intestins) ou de plusieurs parties. Il en existe plusieurs types.

Les symptômes (par exemple, éruptions cutanées, douleur abdominale, perte de poids, difficulté à respirer, toux, douleur thoracique, céphalées, perte de la vision ainsi que symptômes de lésion nerveuse ou d’insuffisance rénale) dépendent de la partie du corps qui est affectée.

Le pronostic dépend de la cause et de la quantité de tissu lésé. Le pronostic est généralement bien meilleur sous traitement.