Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Douleur abdominale chez le nouveau-né, le nourrisson et le jeune enfant

Douleur abdominale chez le nouveau-né, le nourrisson et le jeune enfant

Cause de la douleur

Description

Commentaires

Péritonite méconiale

Inflammation et parfois infection de la cavité abdominale et de sa muqueuse (péritoine) provoquée par une perforation de l’intestin et un écoulement de méconium (matière fécale vert foncé qui est produite dans les intestins avant la naissance)

Survient lorsque le nourrisson est encore dans l’utérus ou peu après la naissance

Obstruction de la portion terminale de l’estomac (duodénum)

Vomissements violents (en jet) à la fin des repas

Apparaît généralement entre la naissance et les quatre mois de l’enfant

Fines membranes qui se développent au niveau de la muqueuse du tiers supérieur de l’œsophage

Les solides sont difficiles à avaler

Volvulus

Torsion d’une anse intestinale

Entraîne une occlusion intestinale et interrompt l’apport sanguin aux intestins

Fréquemment, vomissements, diarrhées, gonflement abdominal et pleurs épisodiques et excessifs (colique)

Anus imperforé (atrésie anale)

Rétrécissement ou obstruction de l’ouverture anale

Normalement détecté par les médecins lorsque l’enfant est examiné après la naissance et nécessite généralement une intervention chirurgicale immédiate

Pénétration et chevauchement (télescopage) d’une partie de l’intestin dans une autre

Entraîne une occlusion intestinale et interrompt l’apport sanguin aux intestins

Provoque une douleur subite, des vomissements, des selles sanglantes et de la fièvre

Affecte généralement les enfants âgés de six mois à deux ans

Occlusion qui obstrue complètement ou partiellement le transit intestinal.

Généralement liée à une malformation congénitale, au méconium ou à un volvulus chez le nouveau-né et le nourrisson

Symptômes divers suivant le type d’occlusion, mais pouvant inclure des douleurs de crampes dans l’abdomen, des ballonnements, une réduction de l’appétit, des vomissements, une constipation sévère, des diarrhées et de la fièvre