Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Pleins feux sur le vieillissement : Hypothyroïdie chez les personnes âgées

Pleins feux sur le vieillissement : Hypothyroïdie chez les personnes âgées

De nombreuses personnes âgées souffrent d’un certain degré d’hypothyroïdie. Environ 10 % des femmes et 6 % des hommes en sont affectés.

Les symptômes typiques, comme la prise de poids, les crampes musculaires, les picotements des mains et l’incapacité à supporter le froid, sont moins fréquents chez les personnes âgées. Lorsqu’ils sont présents, ces symptômes sont moins évidents chez les personnes âgées.

Les personnes âgées peuvent également avoir des symptômes inhabituels. Par exemple, elles peuvent présenter une perte de poids, une confusion et une perte d’appétit, une raideur articulaire, des douleurs articulaires et musculaires, une faiblesse musculaire et une tendance aux chutes.

Comme les symptômes des personnes âgées peuvent être différents, sont subtils et vagues et moins fréquents que chez les personnes âgées n’ayant pas d’hypothyroïdie, les médecins peuvent ne pas faire le lien entre ces symptômes et l’hypothyroïdie. Il est important de réaliser un test de dépistage, qui consiste à mesurer les taux de thyréostimuline dans le sang. Le test doit être réalisé à l’âge de 65 ans même si les personnes ne montrent aucun symptôme d’hypothyroïdie.