Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Complications de la cirrhose

Complications de la cirrhose

Symptôme

Cause possible

Gonflement de l’abdomen

Inconfort abdominal, souvent accompagné de fièvre

Péritonite bactérienne spontanée (infection du liquide qui s’est accumulé dans l’abdomen)

Douleur aux mollets ou gonflement de ceux-ci

État confusionnel et somnolence

Gêne respiratoire

Fatigue et pâleur

Anémie due à l’une ou l’autre des causes suivantes :

  • Saignement

  • Splénomégalie

  • Sous-nutrition avec déficit en folate, fer ou vitamine B12

  • Alcoolisme chronique, pouvant interférer avec la production des cellules sanguines

Miction réduite et gêne respiratoire

Syndrome hépatorénal (insuffisance rénale consécutive à une insuffisance hépatique)

Fractures, souvent dues à une chute mineure ou à un traumatisme léger

Symptômes de l’infection

Leucopénie (diminution du nombre de globules blancs)

Altération du traitement de la bilirubine (déchet formé lors de la décomposition des globules rouges vieillis ou endommagés)

Tendance à avoir des ecchymoses ou à saigner facilement

Éruption de petits points rougeâtres ou de plaques plus grandes, indiquant un saignement sous la peau

Rate hypertrophiée, qui piège les plaquettes (nécessaires pour permettre au sang de coaguler)

Alcoolisme chronique, pouvant interférer avec la production de plaquettes

Carence en vitamine K

Production réduite des facteurs de coagulation (protéines qui aident le sang à coaguler) par le foie endommagé

Démangeaisons (prurit) et petits dépôts jaunes de graisse dans la peau ou les paupières

Altération du traitement de la bile

Saignements rectaux

Veines variqueuses dans le rectum (varices rectales)

Hypertrophie de la rate (splénomégalie)

Selles claires, molles, abondantes, huileuses et inhabituellement nauséabondes (stéatorrhée)

Altération de l’absorption des graisses

Vomissements de sang

Veines variqueuses à l’extrémité inférieure de l’œsophage (varices œsophagiennes) ou dans l’estomac (varices gastriques) dues à l’hypertension portale