Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Qu’est-ce qu’un symptôme neurologique ?

Qu’est-ce qu’un symptôme neurologique ?

Les symptômes neurologiques (symptômes provoqués par une affection qui touche tout ou partie du système nerveux) peuvent fortement varier, car le système nerveux contrôle toutes les fonctions de l’organisme. Les symptômes peuvent comprendre toutes les formes de douleur et peuvent impliquer la fonction musculaire, les sensations, les sens (vision, goût, odorat et ouïe), le sommeil, la conscience et la fonction mentale (cognition).

Les symptômes énumérés ci-après constituent des signes neurologiques fréquents :

Douleur

Dysfonctionnement musculaire

  • Tremblements (mouvements rythmiques d’une partie de l’organisme)

  • Paralysie

  • Mouvements involontaires (comme les tics)

  • Anomalies de la marche

  • Maladresse ou mauvaise coordination

  • Rigidité, raideur et spasticité (spasmes musculaires résultant d’une raideur musculaire)

  • Mouvements ralentis

Variations de la sensibilité

  • Engourdissement cutané

  • Fourmillement ou picotement

  • Sensibilité accrue (hypersensibilité) au toucher léger

  • Perte de la sensation du toucher, froid, chaud et douleur

  • Perte de la sensibilité posturale (capacité à se rendre compte de la position des parties du corps dans l’espace)

Changements dans les sens spéciaux

Autres symptômes

Troubles du sommeil

Changements dans la conscience

Changement de la cognition (capacité mentale)

  • Difficulté à comprendre le langage ou à utiliser le langage pour parler ou écrire (aphasie)

  • Difficulté avec les capacités motrices courantes, comme allumer une allumette ou se peigner, malgré une force normale (apraxie)

  • Incapacité à reconnaître des objets familiers (agnosie) ou des visages familiers (prosopagnosie)

  • Incapacité à rester concentré lors de l’accomplissement d’une tâche

  • Incapacité à différencier la droite de la gauche

  • Incapacité à faire des calculs simples (acalculie)

  • Difficulté à comprendre les rapports spatiaux (par exemple, être incapable de dessiner une horloge ou se perdre en conduisant dans un environnement familier)

  • Démence (dysfonctionnement de plusieurs fonctions cognitives)

  • Négligence d’un côté du corps ou déni de son existence (souvent dû à une lésion cérébrale)