Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Médicaments fréquemment utilisés dans le traitement de l’asthme

Médicaments fréquemment utilisés dans le traitement de l’asthme

Médicament

Quelques effets secondaires

Commentaires

Anticholinergiques (inhalés)

Ipratropium

Tiotropium

Sécheresse buccale

Accélération du rythme cardiaque

Utilisés en général en association avec des bêta-adrénergiques

Médicaments bêta-adrénergiques à action brève (inhalés)

Albutérol

Lévalbutérol

Augmentation de la fréquence cardiaque

Tremblements

Pour le soulagement immédiat des crises aiguës

L’albutérol existe également en préparation orale

Médicaments bêta-adrénergiques à action prolongée (inhalés)

Arformotérol

Formotérol

Salmétérol

Augmentation de la fréquence cardiaque

Tremblements

Pour le traitement continu, et non pour le soulagement d’une crise aiguë

Non recommandés pour une utilisation en monothérapie (sans autres médicaments pour l’asthme)

Médicaments bêta-adrénergiques à action très prolongée (inhalés)

Indacatérol

Olodatérol

Vilantérol

Nez qui coule et éternuements

Hypertension artérielle

Toux

Céphalées

Non recommandés pour une utilisation en monothérapie (sans autres médicaments pour l’asthme).

Le vilantérol n’existe qu’en association avec de la fluticasone

Corticoïdes inhalés

Béclométhasone

Budésonide

Ciclésonide

Flunisolide

Furoate de fluticasone

Propionate de fluticasone

Mométasone

Triamcinolone

Infection mycosique de la bouche (muguet)

Modification de la voix

En inhalation dans la prévention de l’asthme (contrôle à long terme)

Corticoïdes (par voie orale ou injection)

Méthylprednisolone

Prednisolone

Prednisone

Prise de poids

Glycémie élevée

Dans de rares cas, psychose

Ostéoporose

Cataractes

Amincissement de la peau et tendance aux hématomes

Insomnie

Utilisés pour les crises d’asthme aiguës et pour l’asthme qui ne peut pas être contrôlé avec un traitement inhalé

Immunomodulateurs (injection)

Benralizumab

Dupilumab

Mépolizumab

Omalizumab

Reslizumab

Sensation de gêne au site de l’injection

Dans de rares cas, choc anaphylactique

Utilisés chez les personnes atteintes d’asthme sévère afin de diminuer l’utilisation de corticoïdes oraux

Antileucotriènes (voie orale)

Montélukast

Zafirlukast

Zileuton

Granulomatose éosinophilique avec polyangéite

Avec zileuton, élévation des enzymes hépatiques

Utilisés à but préventif (contrôle à long terme) plutôt que thérapeutique

Stabilisateurs des mastocytes (inhalés)

Cromolyne

Nédocromil

Toux ou sifflement

Utiles pour prévenir les crises, souvent liées à l’effort, mais pas pour le traitement d’une crise aiguë

Le nédocromil n’est pas disponible aux États-Unis

Méthylxanthine (voie orale)

Théophylline

Augmentation de la fréquence cardiaque

Tremblements

Troubles gastriques

Convulsions (si les taux sanguins sont élevés)

Troubles du rythme cardiaque graves (si les taux sanguins sont élevés)

Peut être prise par voie orale pour la prévention et le traitement

Peut être administrée par voie intraveineuse à l’hôpital