Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Taking Care of a Cast

Taking Care of a Cast

  • Pendant la douche, enfermer le plâtre dans un sac en plastique et fermer soigneusement les extrémités avec des élastiques, de la bande adhésive ou une housse étanche pour assurer une étanchéité parfaite. Ces housses sont disponibles dans le commerce, pratiques à utiliser et plus fiables. Si un plâtre est mouillé, son rembourrage risque de retenir l’humidité. On peut utiliser un sèche-cheveux pour le sécher au moins en partie. Sinon, le plâtre devra être remplacé pour éviter la dégradation de la peau.

  • Ne jamais pousser un objet à l’intérieur du plâtre (par exemple, en cas de démangeaison).

  • Contrôler chaque jour la peau autour du plâtre et signaler toute zone rouge ou douloureuse au médecin.

  • Vérifier tous les jours les bords du plâtre, et s’ils sont rugueux, placer du ruban adhésif doux, des mouchoirs en papier, un linge ou tout autre matériau doux pour les rembourrer afin qu’ils ne blessent pas la peau.

  • Au repos, positionner soigneusement le plâtre, si possible avec un petit coussin, pour éviter que les bords ne pincent ou ne compriment la peau.

  • Élever le plâtre à intervalles réguliers, selon les recommandations du médecin, pour réduire le gonflement.

  • S’adresser immédiatement à un médecin si le plâtre cause une douleur persistante ou s’il est trop étroit. Ces symptômes peuvent être dus à des escarres de décubitus ou à un gonflement, pouvant exiger le retrait immédiat du plâtre.

  • Contacter un médecin si le plâtre dégage une odeur ou en cas de fièvre. Ces symptômes peuvent être les signes d’une infection.

  • Contacter un médecin si le plâtre aggrave la douleur ou cause un nouvel engourdissement ou une nouvelle faiblesse. Ces symptômes peuvent indiquer un syndrome des loges.