Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certaines causes et caractéristiques d’une différence de taille entre les deux pupilles

Certaines causes et caractéristiques d’une différence de taille entre les deux pupilles

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Syndrome Holmes-Adie (pupille qui ne se contracte pas normalement en réaction à la lumière)

Une des deux pupilles ou les deux sont trop grandes et ne se contractent pas entièrement en réaction à la lumière, et s’élargissent lentement après avoir été contractées par la lumière.

Pas d’autres symptômes

Signe d’Argyll-Robertson

Pupille qui se contracte mieux pour faire une mise au point (lorsque le médecin passe le doigt devant l’œil) qu’à la lumière

Antécédents de syphilis

Malformations congénitales de l’iris

Caractéristiques présentes tout au long de la vie

Habituellement d’autres malformations congénitales

Certains produits chimiques et médicaments (y compris les correctifs de la scopolamine, la cocaïne, la pilocarpine, les colliers ou sprays anti-puces pour animaux domestiques, certains médicaments en aérosol pour l’asthme ou la BPCO, comme l’ipratropium ou le tiotropium et les insecticides organophosphorés) si ceux-ci entrent en contact avec les yeux, ainsi que certains types de collyres

Chez les personnes qui utilisent ou ont été exposées à ces substances

Parfois, difficulté à fixer le regard, en particulier sur des objets proches

Syndrome de Claude Bernard-Horner (atteinte de certaines fibres nerveuses qui relient l’œil et le cerveau)

Sur un côté du visage, affaissement de la paupière, petite pupille se dilatant lentement en réaction à l’obscurité et diminution des sueurs

Si la cause du syndrome de Claude Bernard-Horner est un trouble (comme des migraines ou une tumeur pulmonaire) ou une blessure, autres symptômes

Lésion oculaire ou chirurgie oculaire

Chez les personnes ayant souffert d’une lésion à l’œil ou ayant fait l’objet d’une chirurgie oculaire

Parfois, douleur lors d’une exposition à la lumière vive et/ou rougeur de l’œil

Anisocorie physiologique (différence de taille naturelle entre les deux pupilles)

Se manifestant depuis un certain temps

Aucun symptôme ou anomalie constatée lors de l’examen

Une différence inférieure à environ 1 millimètre de la taille de la pupille et des pupilles se contractant normalement en réaction à la lumière

Vision double et affaissement de la paupière

Parfois chez les personnes ayant subi un traumatisme crânien ou souffrant d’un renflement (anévrisme) dans une artère alimentant le cerveau, d’un saignement dans le cerveau, d’une tumeur au cerveau.

* Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

BPCO = bronchopneumopathie chronique obstructive