Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certaines causes et caractéristiques d’une vision floue

Certaines causes et caractéristiques d’une vision floue

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Diagnostic†

Opacification des structures oculaires normalement transparentes

Symptômes apparaissant graduellement

Perte de la capacité à distinguer la lumière de l’obscurité (perte de contraste) et éblouissement (voir des halos et des éclats d’étoiles autour des lumières)

Souvent chez les personnes présentant des facteurs de risque (comme un âge avancé ou l’utilisation de corticoïdes)

Examen clinique

Cicatrices cornéennes suite à une blessure ou une infection

Habituellement chez les personnes ayant souffert d’une lésion ou d’une infection

Examen clinique

Maladies touchant la rétine

Habituellement, des symptômes apparaissant graduellement

Une plus grande perte de la vision centrale (ce qu’on regarde directement) que de la vision périphérique (ce qu’on voit du coin de l’œil)

Parfois, imagerie de l’œil

Infection de la rétine (pouvant être provoquée par le cytomégalovirus ou des parasites Toxoplasma)

Chez les personnes atteintes du VIH ou d’une autre maladie qui affaiblit le système immunitaire

Souvent, rougeur ou douleur aux yeux

Examens pour trouver les organismes soupçonnés d’être à l’origine de l’infection

Rétinite pigmentaire (détérioration progressive de la rétine)

Symptômes apparaissant graduellement

Principalement, cécité nocturne

Examens spécialisés (mesure des réactions de la rétine à la lumière dans différentes conditions), effectués par un ophtalmologiste

Rétinopathie (lésion de la rétine) associée à un trouble généralisé comme l’hypertension artérielle (voir rétinopathie hypertensive), le lupus érythémateux systémique (lupus), le diabète (voir rétinopathie diabétique), la macroglobulinémie de Waldenström et le myélome multiple ou d’autres maladies provoquant un épaississement du sang (syndrome d’hyperviscosité)

En général, chez les personnes sujettes à de telles maladies

D’autres symptômes s’associant à la perte de vision

Examens pour trouver le trouble soupçonné d’être à l’origine de la rétinopathie

Facteurs de risque (par exemple, rétinopathie diabétique, uvéite, décollement de la rétine ou lésion oculaire) Vision floue ou déformée (par exemple, lignes droites d’aspect ondulé)

Ophtalmoscopie (à l’aide d’un instrument qui permet d’examiner sans douleur l’intérieur de l’œil)

Perforation maculaire

Vision floue commençant en vision directe

Ophtalmoscopie (à l’aide d’un instrument qui permet d’examiner sans douleur l’intérieur de l’œil)

Tomographie à cohérence optique (imagerie spécialisée du fond de l’œil)

Facteurs de risque (par exemple, hypertension, âge, glaucome) Perte de la vision indolore (généralement soudaine) Parfois, vision floue

Ophtalmoscopie (à l’aide d’un instrument qui permet d’examiner sans douleur l’intérieur de l’œil)

Parfois, angiographie à la fluorescéine (utilisation d’un colorant fluorescent pour obtenir des images du fond de l’œil)

Parfois, tomographie à cohérence optique (imagerie spécialisée du fond de l’œil)

Maladies touchant le nerf optique ou ses connexions dans le cerveau

Trébucher dans les escaliers et ne pas voir une partie des mots écrits ou dactylographiés

Mesure de la pression à l’intérieur de l’œil (tonométrie), examen des angles entre les structures oculaires comme la cornée et l’iris (gonioscopie) et test du nerf optique, effectués par un ophtalmologiste

Névrite optique (inflammation du nerf optique), qui peut être liée à la sclérose en plaques

Douleur communément bénigne qui peut s’aggraver lorsqu’on bouge un seul œil ou les deux yeux

Perte complète ou partielle de la vision

Symptômes s’aggravant au fil des heures ou des jours

Aucun effet sur les paupières et la cornée

Souvent, IRM avec produit de contraste

Maladies affectant la mise au point

Erreurs de réfraction (myopie, hypermétropie et astigmatisme)

Netteté de la vision (acuité visuelle) qui varie avec la distance des objets

Acuité visuelle réduite pouvant être corrigée à l’aide de lunettes ou de l’utilisation d’un trou sténopéïque

Tests de réfraction par un optométriste ou un ophtalmologiste

* Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† Bien qu’un examen par un médecin soit toujours réalisé, il n’est indiqué dans cette colonne que si le diagnostic peut être posé avec un simple examen par un médecin, sans autres tests.

VIH = virus de l’immunodéficience humaine ; IRM = imagerie par résonance magnétique.