Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certaines causes et caractéristiques d’une perte de vision subite

Certaines causes et caractéristiques d’une perte de vision subite

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Diagnostic†

Perte de vision subite sans douleur oculaire

Perte de vision soudaine et brève dans un œil, résultant d’un accident ischémique transitoire (ce qu’on appelle amaurose fugace)

Cécité d’un œil durant quelques minutes ou quelques heures

Parfois, une IRM ou TDM

Échographie des artères carotides

Échocardiogramme (échographie du cœur)

ECG

Surveillance continue du rythme cardiaque

Obstruction de l’artère centrale de la rétine (artère qui transporte le sang vers la rétine)

Perte de vision totale d’un œil quasi instantanée

Chez les personnes présentant des facteurs de risque d’athérosclérose (comme l’hypertension artérielle, des lipides sanguins anormaux ou un tabagisme)

Mesure de la VS (analyse de sang), de la protéine C-réactive et des plaquettes

Parfois, une IRM ou TDM

Échographie des artères carotides

Échocardiogramme (échographie du cœur)

ECG

Surveillance continue du rythme cardiaque (Holter)

Obstruction de la veine centrale de la rétine (veine qui transporte le sang hors de la rétine)

Chez les personnes présentant des facteurs de risque de cette maladie (comme le diabète, l’hypertension artérielle, une tendance à la coagulation excessive ou une drépanocytose)

Examen clinique

Hémorragie vitréenne (saignement dans le corps vitré, substance gélatineuse qui remplit le pôle postérieur du globe oculaire)

Chez les personnes présentant des taches, des chaînes ou des toiles d’araignées dans leur champ de vision ou celles présentant des facteurs de risque d’hémorragie du vitré (comme le diabète, une déchirure de la rétine, une drépanocytose ou une lésion oculaire)

Souvent, perte de tout le champ de la vision (pas seulement une ou plusieurs taches)

Examen par un ophtalmologiste

Parfois, échographie de la rétine

Artérite (temporale) à cellules géantes (inflammation des grandes artères de la tête, du cou et du haut du corps) pouvant bloquer le flux sanguin vers le nerf optique

Parfois, céphalées, douleurs en se peignant les cheveux ou douleurs de la mâchoire ou de la langue lors de la mastication

Parfois, douleurs et raideur dans les grands muscles des bras ou des jambes (pseudo-polyarthrite rhizomélique)

Mesure de la VS, de la protéine C-réactive et des plaquettes

Biopsie de l’artère temporale

Neuropathie optique ischémique (lésion du nerf optique causée par une obstruction de l’approvisionnement sanguin)

Chez les personnes présentant des facteurs de risque de cette maladie (comme le diabète ou l’hypertension artérielle) ou chez les personnes ayant vécu un épisode de pression artérielle très faible, provoquant parfois des évanouissements

Examen clinique

Mesure de la VS, de la protéine C-réactive et des plaquettes

Parfois, biopsie de l’artère temporale

Parfois, Doppler de l’artère carotide (échographie des veines du cou) et échocardiogramme (échographie du cœur)

Hémorragie maculaire (saignement autour de la macula, partie la plus sensible de la rétine) résultant de la dégénérescence maculaire liée à l’âge

En principe chez les personnes souffrant d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge ou chez les personnes présentant des facteurs de risque de troubles des vaisseaux sanguins (comme l’hypertension artérielle, le tabagisme ou des lipides sanguins anormaux)

Examen clinique

Migraines oculaires (migraines touchant la vision)

Taches irrégulières et scintillantes dérivant lentement dans le champ de vision d’un œil pendant environ 10 à 20 minutes

Parfois, vision centrale floue (élément qu’une personne observe directement)

Parfois, des troubles de la vision suivis de céphalées

En général chez les jeunes ou les personnes sujettes aux migraines

Examen clinique

Flashs soudains et spontanés pouvant ressembler à des éclairs, taches ou étoiles (photopsie), qui se produisent de façon répétée

Perte de la vision touchant une seule zone ; généralement vision du coin des yeux (vision périphérique)

Perte de la vision, comme un voile sur tout le champ de vision

Parfois chez la personne présentant des facteurs de risque de décollement de la rétine (par exemple, une récente blessure à l’œil, une chirurgie oculaire ou une myopie sévère)

Examen clinique

Généralement, perte d’une partie du champ de vision identique dans les deux yeux

Chez les personnes présentant des facteurs de risque de ces maladies (comme l’hypertension artérielle, l’athérosclérose, le diabète, des lipides sanguins anormaux ou un tabagisme)

Parfois, discours marmonné, mouvements oculaires douteux, faiblesse musculaire et/ou difficulté à marcher

Parfois, une IRM ou TDM

ECG

Échographie des artères carotides

Échocardiogramme (échographie du cœur)

Surveillance continue du rythme cardiaque

Perte de vision subite et douleur oculaire

Douleur oculaire grave et rougeur des yeux

Céphalées, nausées, vomissements et intolérance à la lumière

Troubles de la vision comme voir des halos autour des lumières

Mesure de la pression intraoculaire (tonométrie)

Examen des canaux de drainage de l’œil effectué par un ophtalmologiste utilisant une lentille spéciale (gonioscopie)

Ulcère cornéen (généralement d’origine bactérienne ou virale)

Souvent une tache grisâtre sur la cornée qui se transforme ensuite en une plaie ouverte et douloureuse

Douleur oculaire et sensation de corps étranger

Rougeur des yeux et larmoiement

Sensibilité à la lumière

Parfois, chez les personnes présentant une infection après une lésion oculaire ou ayant dormi avec leurs lentilles de contact

Examen clinique

Culture d’un échantillon prélevé sur l’ulcère et effectuée par un ophtalmologiste

Névrite optique (inflammation du nerf optique), qui peut être liée à la sclérose en plaques

Douleur généralement bénigne qui peut s’aggraver au mouvement des yeux

Perte complète ou partielle de la vision

Paupières et cornées visiblement normales

Souvent, IRM

* Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† Bien qu’un examen par un médecin soit toujours réalisé, il n’est indiqué dans cette colonne que si le diagnostic peut parfois être posé uniquement par l’examen médical, sans autres tests. En d’autres termes, des tests complémentaires ne sont pas toujours nécessaires.

TDM = tomodensitométrie ; ECG = électrocardiographie ; VS = vitesse de sédimentation ; IRM = imagerie par résonance magnétique.