Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Agents utilisés pour prévenir ou traiter la constipation

Agents utilisés pour prévenir ou traiter la constipation

Agent

Quelques effets secondaires

Commentaires

Agents de lest (fibre)*

Son

Ballonnements, flatulences et malabsorption du fer et du calcium

On utilise généralement les agents de lest pour prévenir ou contrôler la constipation chronique.

Polycarbophile

Ballonnements et flatulences

Méthylcellulose

Moins de ballonnements qu’avec d’autres agents de lest

Psyllium

Ballonnements et flatulences

Émollients fécaux

Docusate

Les émollients fécaux peuvent être utilisés pour traiter la constipation mais sont souvent utilisés pour la prévenir.

Le docusate est inefficace contre la constipation sévère.

Glycérine

Irritation rectale

Huile minérale

Inflammation pulmonaire causée par des graisses dans les poumons (pneumonie huileuse), malabsorption des vitamines liposolubles, déshydratation et perte de contrôle sur le transit (incontinence fécale)

Agents osmotiques

Lactulose

Crampes abdominales et flatulences

Les agents osmotiques sont plus efficaces pour traiter la constipation que pour la prévenir.

Sels de magnésium (hydroxyde de magnésium et citrate de magnésium)

Trop forte quantité de magnésium dans l’organisme (intoxication au magnésium), déshydratation, crampes abdominales et incontinence fécale

Polyéthylène glycol

Incontinence fécale (liée à la dose)

Phosphate de sodium

Rares cas d’insuffisance rénale subite

Sorbitol

Crampes abdominales et flatulences

Laxatifs stimulants

Anthraquinones (présents dans le séné, la cascara et l’huile de ricin)

Crampes abdominales et déshydratation

Les laxatifs stimulants ne sont pas utilisés s’il y a un risque d’occlusion intestinale.

Une utilisation prolongée peut endommager le côlon.

Le lubiprostone peut être utilisé dans la constipation chronique. Il est disponible pour l’utilisation à long terme.

Bisacodyl

Incontinence fécale, faibles taux de potassium dans le sang (hypokaliémie), crampes abdominales et brûlure rectale avec un usage quotidien sous forme de suppositoire

Linaclotide

Crampes abdominales, flatulences

Non utilisé chez les enfants

Lubiprostone

Nausées, notamment lorsque le médicament est pris à jeun

Lavements

Rétention d’huile minérale ou d’huile d’olive

Incontinence fécale

Bien que cela soit rare, les lavements peuvent léser le rectum si la procédure est brutale.

Eau du robinet

Surcharge hydrique si beaucoup d’eau est absorbée

Phosphate

Taux élevé de phosphate dans le sang (hyperphosphatémie)

Eau savonneuse

Crampes

*La dose de suppléments de fibres doit être augmentée progressivement sur plusieurs semaines jusqu’à atteindre la dose recommandée.

Le lubiprostone et le linaclotide sont uniquement disponibles sur ordonnance.