Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certaines causes infectieuses et caractéristiques des maux de gorge

Certaines causes infectieuses et caractéristiques des maux de gorge

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Pharyngo-amygdalite virale (infection des amygdales et de la gorge causée par un virus)

Mal de gorge léger à modéré et peu ou pas de fièvre.

Généralement, nez qui coule et/ou toux.

Gorge et amygdales très légèrement à très rouges et pouvant être couvertes d’un écoulement blanc ou de pus.

Parfois, un ou deux ganglions lymphatiques hypertrophiés dans le cou.

Examen clinique

Maux de gorge intenses et fièvre fréquents

Rarement, un nez qui coule ou de la toux

Souvent, une gorge très rouge et des amygdales couvertes d’un écoulement blanc ou de pus.

Généralement un ou deux ganglions lymphatiques tendres et hypertrophiés dans le cou.

Examen d’un échantillon prélevé dans la gorge avec un coton-tige.

Mononucléose (causée par le virus d’Epstein-Barr)

Aucun symptôme de rhume, mais un mal de gorge modéré à sévère, une fièvre élevée et une fatigue constante.

Généralement, chez les adolescents ou les jeunes adultes qui n’ont jamais eu la mononucléose.

Souvent, une gorge très rouge et des amygdales couvertes d’un écoulement blanc ou de pus.

De manière générale, nombreux ganglions lymphatiques hypertrophiés des deux côtés du cou et parfois, rate hypertrophiée détectée lors de l’examen médical.

Prise de sang pour anticorps du virus d’Epstein-Barr

Abcès

Douleurs intenses de la gorge, avec fièvre fréquente, sans symptômes de rhume.

Parfois, voix feutrée comme si les personnes avaient un objet chaud dans la bouche (« patate chaude » dans la bouche).

Gorge et amygdales qui peuvent être légèrement à très rouges.

Gonflement important d’un côté de la gorge généralement détecté lors de l’examen médical.

Généralement, retrait de pus avec une aiguille (pour effectuer le diagnostic et le traitement).

Parfois, tomodensitométrie (TDM) du cou

Épiglottite† (infection de l’épiglotte, petite structure cartilagineuse qui recouvre l’ouverture du larynx).

Douleur aiguë de la gorge et difficulté à avaler qui commencent brusquement.

Chez les enfants, fait de saliver fréquemment et symptômes d’une maladie grave (comme peu ou pas de contact oculaire, non-reconnaissance des parents et irritabilité).

Parfois (plus souvent chez les enfants), symptômes respiratoires, comprenant :

  • Respiration rapide (tachypnée)

  • Sifflement à l’inspiration (stridor)

  • Position du trépied : En position assise et penchée en avant, avec le cou basculé vers l’arrière et mâchoire tendue vers l’avant (pour essayer d’augmenter la quantité d’air qui atteint les poumons).

Aspect généralement normal de la gorge lors de l’examen (toutefois, l’examen peut ne pas être souhaitable).

Chez la plupart des enfants et des adultes qui semblent gravement malades, une laryngoscopie par fibre optique flexible (insertion d’un mince tube d’observation souple dans la gorge pour voir directement l’épiglotte), doit être effectuée dans la salle d’opération.

Chez les personnes qui ne présentent pas tous les symptômes de l’épiglottite et qui ne semblent pas gravement malades, une radiographie du cou peut être effectuée.

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen clinique. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† Ces causes sont rares.