Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certaines causes et caractéristiques des ganglions lymphatiques enflés

Certaines causes et caractéristiques des ganglions lymphatiques enflés

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Infections

Les ganglions du cou sont affectés avec peu ou sans aucune sensibilité au toucher

Mal de gorge, écoulement nasal, ou toux

Uniquement un examen médical

Infection dentaire

Les ganglions du cou sont touchés sur un seul côté (souvent sensibles au toucher)

Dent douloureuse

Uniquement un examen médical ou dentaire

Gonflement des deux côtés, généralement dans le cou mais parfois sous les bras et dans l’aine

Fièvre, mal de gorge et fatigue extrême

Typiquement chez l’adolescent ou le jeune adulte

Analyse de sang pour dépister la mononucléose

Tuberculose affectant les ganglions lymphatiques

Généralement, un gonflement des ganglions du cou ou au-dessus de la clavicule

Les ganglions lymphatiques sont parfois enflammés ou suppurants

Souvent chez une personne infectée par le VIH

Test cutané tuberculinique ou analyses sanguines pour la tuberculose

Généralement biopsie d’un ganglion lymphatique

VIH (dès que la personne est devenue infectée ; l’infection primaire)

Gonflement généralisé des ganglions lymphatiques

Généralement fièvre, éruption cutanée et douleurs articulaires

Souvent chez une personne connue pour avoir été exposée au VIH ou à une activité à haut risque (comme une piqûre par une aiguille utilisée par une autre personne ou des activités sexuelles à haut risque)

Analyses de sang pour le VIH

Maladies sexuellement transmissibles (MST), en particulier herpès simplex, chlamydia, et syphilis

Sauf pour le deuxième stade de la syphilis, des ganglions enflés uniquement dans l’aine

Souvent des symptômes urinaires (comme une douleur au moment d’uriner) et un écoulement urétral ou vaginal

Parfois des plaies sur les organes génitaux

Pour le deuxième stade de la syphilis, souvent des plaies généralisées sur les muqueuses et un gonflement généralisé des ganglions lymphatiques

Dépistage des MST

Infections de la peau et des tissus mous (par exemple cellulite, abcès, maladie des griffes de chat), y compris une infection directe des ganglions lymphatiques

Généralement une coupure ou une infection visible de la peau près du ganglion enflé

Un examen clinique suffit généralement

Parfois, des analyses sanguines pour identifier les anticorps de l’organisme infectieux

Ganglions enflés des deux côtés du cou et sous les deux bras

Parfois, des symptômes de grippe et un gonflement du foie et de la rate

Souvent, des antécédents d’exposition aux excréments de chat

Analyses de sang

Cancers

Leucémies (généralement chroniques, parfois une leucémie lymphoïde aiguë)

Fatigue, fièvre et amaigrissement

Avec la leucémie aiguë, souvent une tendance aux ecchymoses et aux saignements

Numération formule sanguine et analyses de sang spécialisées (par exemple, frottis du sang périphérique et/ou cytométrie de flux)

Examen de la moelle osseuse

Gonflement indolore des ganglions lymphatiques (local ou généralisé)

Ganglions souvent caoutchouteux, parfois en grappe

Souvent, fièvre, sueurs nocturnes et perte de poids

Biopsie ganglionnaire

Analyses sanguines spécialisées

Cancers métastatiques (souvent de la tête et du cou, de la thyroïde, du sein ou du poumon)

Un ou plusieurs ganglions indolores dans le cou

Ganglions souvent durs, parfois impossibles à rouler sous les doigts

Tests pour identifier la tumeur primaire, incluant souvent un examen de la gorge, de l’œsophage, et de la trachée avec un tube souple

Maladies du tissu conjonctif

Gonflement généralisé des ganglions

Articulations généralement douloureuses et parfois enflées

Parfois, des éruptions rouges affectant le nez et les joues et d’autres plaies cutanées

Examen médical et analyses de sang

Gonflement indolore des ganglions lymphatiques, parfois généralisé

Souvent, toux et/ou essoufflement, fièvre, malaise, faiblesse musculaire, perte de poids, et douleurs articulaires

Imagerie thoracique (radiographie simple ou TDM)

Parfois, une biopsie ganglionnaire

Ganglions enflés sensibles au toucher dans le cou d’un enfant

Fièvre, atteignant généralement plus de 39 °C, éruption cutanée sur le tronc, boutons rouges proéminents sur la langue, desquamation de la peau sur les paumes, la plante des pieds, et autour des ongles

Uniquement un examen médical

Autres

Médicaments : Les médicaments les plus fréquemment utilisés sont l’allopurinol, les antibiotiques (par exemple, les céphalosporines, la pénicilline, et les sulfonamides), l’aténolol, le captopril, la carbamazépine, la phénytoïne, la pyriméthamine, et la quinidine

Antécédents de prise de médicament causal

Sauf pour la phénytoïne, éruption cutanée, douleurs articulaires et musculaires et fièvre

Uniquement un examen médical

Implants mammaires en silicone

Ganglions enflés sous les bras d’une femme portant des implants mammaires en silicone

Un examen médical et souvent des tests pour déterminer les autres causes de gonflement des ganglions

* Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

TDM = tomodensitométrie ; VIH = virus de l’immunodéficience humaine ; MST = maladie sexuellement transmissible.