Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Comment les tests par imagerie permettent de diagnostiquer les maladies du système nerveux

Comment les tests par imagerie permettent de diagnostiquer les maladies du système nerveux

Test

Utilisations

Angiographie cérébrale (en utilisant un cathéter)

Pour obtenir des images détaillées des vaisseaux sanguins du cerveau, comme les artères qui transportent le sang du cœur au cerveau (artères carotides et vertébrales)

Le plus souvent effectuée avant des interventions telles qu’angioplastie, mise en place d’endoprothèses ou chirurgie de réparation d’un anévrisme (renflement dans une artère)

Tomodensitométrie (TDM), avec ou sans produit de contraste radio-opaque (visible sur les radiographies)

Pour identifier des anomalies structurelles (comme des abcès, des tumeurs et un hydrocéphale) dans le cerveau.

Pour identifier une hémorragie ou une preuve d’AVC dans le cerveau

Pour identifier des fractures vertébrales

Pour surveiller les efforts de la radiothérapie sur une tumeur cérébrale ou des antibiotiques sur un abcès cérébral.

Pour obtenir des images détaillées des vaisseaux sanguins du cerveau et identifier des caillots dans les artères des personnes ayant des antécédents d’AVC (la CTA a largement remplacé l’angiographie cérébrale)

Une échographie Doppler des artères carotides et des artères à la base du cerveau (transcrânienne)

Pour identifier et évaluer un rétrécissement ou une obstruction des artères dans le cou et la tête et pour évaluer par conséquent le risque d’AVC

Le plus souvent effectuée pour évaluer les personnes ayant eu un accident ischémique transitoire après l’accident et au fil du temps

Pour identifier des anomalies structurelles (comme des abcès, des tumeurs et une hydrocéphalie) dans le cerveau (les images du tissu cérébral sont plus claires et plus détaillées que celles fournies par une TDM, mais l’IRM peut ne pas être aussi aisément disponible)

Pour identifier les anomalies, telles qu’abcès, tumeurs et syrinx (cavité remplie de liquide) dans la moelle épinière

Angiographie par résonance magnétique (ARM) avec ou sans produit de contraste radio-opaque

Pour évaluer les artères chez des personnes qui ont eu un AVC ou un accident ischémique transitoire ou chez des personnes qui ont eu un anévrisme ou des malformations artérioveineuses (connexion anormale entre des artères et des veines)

Pour détecter un caillot dans les veines cérébrales (thrombose veineuse cérébrale) et pour surveiller le traitement dans cette maladie

Pour identifier les zones du cerveau qui sont actives lorsqu’une tâche (comme lire, écrire, se souvenir, calculer, ou bouger un membre) est réalisée

Pour estimer la quantité de sang circulant dans une zone particulière du cerveau

Pour identifier un AVC très précoce et faciliter le diagnostic de la maladie de Creutzfeld-Jakob

Pour différencier entre abcès, tumeurs et AVC

Pour évaluer le flux sanguin et l’activité métabolique dans le cerveau

Pour fournir des informations sur les troubles convulsifs

Pour faciliter l’identification de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson, des accidents ischémiques transitoires et des AVC

Le plus souvent effectuée dans des études de recherche