Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Quelques causes et caractéristiques des démangeaisons

Quelques causes et caractéristiques des démangeaisons

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Tests†

Étiologies cutanées

Sécheresse, rougeur, parfois épaississement et desquamation, souvent dans les plis des coudes ou derrière les genoux

Généralement, antécédents familiaux d’allergies ou d’éruptions

Examen clinique seul

Rougeur et, parfois, cloques dont la forme et la localisation correspondent à la substance provoquant la réaction (le long de la naissance des cheveux, pour une réaction aux teintures capillaires ; sur le poignet, pour une réaction à une montre ; ou sur la peau exposée, pour une réaction au sumac grimpant Sumac grimpant Le sumac grimpant est responsable d’une dermatite de contact allergique avec une éruption cutanée très prurigineuse, provoquée par l’exposition à l’urushiol, une huile qui recouvre les feuilles... en apprendre davantage Sumac grimpant )

Examen clinique seul

Peau sèche et squameuse, accompagnée de démangeaisons, généralement sur les jambes, qui se développe et s’aggrave l’hiver, après un bain chaud, à la chaleur sèche, ou après une exposition prolongée à l’eau

Examen clinique seul

Une éruption cutanée circulaire, avec des contours squameux en relief

Chez les adultes, généralement sur les pieds ou dans la région génitale

Chez les enfants, généralement sur le cuir chevelu ou le corps

Parfois, examen au microscope des squames cutanées

Gonflements rouges, surélevés, présentant des bords nets, souvent pâles en leur centre

L’urticaire s’estompe en quelques heures (généralement moins de 24 heures), mais quelques plaques d’urticaire continuent parfois d’apparaître pendant quelques jours ou quelques mois

Un examen clinique suffit généralement

Apparition soudaine d’une ou de quelques papules généralement petites, rouges et surélevées

Examen clinique seul

Zones de peau égratignée, irritée et, parfois, petites piqûres en épingle

Œufs (lentes) et parfois poux

En général, au niveau du cuir chevelu, de la zone pubienne, du ventre ou des cils

Examen clinique seul

Zones où une peau égratignée de façon répétée s’est épaissie

Les zones sont rouges, squameuses, rugueuses et séparées de la peau sur le pourtour

Examen clinique seul

Plaques rouges en relief avec squames argentées

En général, sur la surface extérieure exposée des coudes ou des genoux ou sur le cuir chevelu ou le tronc

Examen clinique seul

Sillons, qui sont de petites papules rouges ou sombres, près d’une courte ligne fine, sinueuse, légèrement squameuse

Généralement dans l’espace entre les doigts ou les orteils, autour de la taille, sur les surfaces internes des coudes, derrière les genoux, autour des mamelons (chez les femmes) ou près des organes génitaux (chez les hommes)

Parfois, examen au microscope des squames ou des débris

Causes systémiques (affections touchant d’autres parties de l’organisme, outre la peau)

Réactions allergiques ayant des effets cutanés et internes

Démangeaisons étendues

Souvent une éruption rouge surélevée et, parfois, une urticaire

Écarter les substances ou les aliments, un par un, pour déterminer le responsable

Parfois, test de dépistage cutané

Les démangeaisons sont parfois le premier symptôme de cancer

Avec le lymphome de Hodgkin, brûlure et démangeaisons, en particulier, sur les jambes

Avec la mycose fongoïde, plusieurs plaques de peau en relief ou planes ou rougissement de la peau

Avec la maladie de Vaquez, démangeaisons après le bain, mais sans éruption cutanée

Numération formule sanguine

Une radiographie du thorax

Biopsie des ganglions pour le lymphome de Hodgkin, de la peau pour la mycose fongoïde ou de la moelle pour la maladie de Vaquez

Démangeaisons étendues et absence d’éruption cutanée

Tests de la fonction rénale

Besoin fréquent d’uriner, soif et perte de poids

Les démangeaisons apparaissent généralement après le développement d’autres symptômes

Analyse du sucre dans le sang et l’urine (glycémie) et dosage de l’hémoglobine glyquée (qui indique le taux de sucre dans le sang au cours du temps)

Substances, comme l’aspirine, les barbituriques, la cocaïne, la morphine, la pénicilline et certains médicaments antimycosiques et chimiothérapiques

Parfois, absence d’éruption

Examen clinique seul

Troubles de la vésicule biliaire ou du foie

Autres symptômes de troubles de la vésicule biliaire et du foie, comme jaunisse, fatigue, selles huileuses et douleur abdominale

En général, analyses de sang pour mesurer les taux d’enzymes hépatiques et échographie abdominale

Démangeaisons intenses intermittentes

Autres symptômes de la sclérose en plaques, comme un engourdissement et des picotements, une faiblesse, une perte de la vision, des vertiges et une maladresse

Imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau, de la moelle épinière ou des deux

Parfois, ponction lombaire

Parfois, électroencéphalogramme ou électromyogramme

Grossesse

Parfois provoqué par des problèmes hépatiques bénins

Parfois, analyses de sang pour détecter un trouble hépatique

Facteurs psychologiques (prurit psychogène)

Égratignures cutanées linéaires et/ou croûtes à différents stades de cicatrisation, et un trouble psychologique (comme une dépression ou une anxiété)

Analyses pour exclure d’autres causes de démangeaisons, en fonction des symptômes de la personne

Troubles de la glande thyroïde

Avec hyperthyroïdie Hyperthyroïdie L’hyperthyroïdie résulte d’une hyperactivité thyroïdienne qui entraîne une élévation des taux d’hormones thyroïdiennes et une accélération des fonctions vitales de l’organisme. La principale... en apprendre davantage Hyperthyroïdie (une glande thyroïde hyperactive) : Difficultés à supporter la chaleur, transpiration, perte de poids, yeux globuleux, tremblements, agitation et parfois, glande thyroïde hypertrophiée (goitre)

Analyses de sang pour évaluer la fonction thyroïdienne

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen clinique. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† Bien qu’un examen clinique soit toujours réalisé, il n’est indiqué dans cette colonne que si le diagnostic peut parfois être posé grâce à l’examen clinique seul, sans autres tests.