Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Médicaments utilisés pour traiter les crises

Médicaments utilisés pour traiter les crises

Médicament

Utilisation

Quelques effets secondaires

Acétazolamide

Absence épileptique lorsque d’autres anticonvulsivants sont inefficaces

Calculs rénaux, déshydratation et déséquilibres chimiques dans le sang

Carbamazépine

Convulsions d’apparition focale

Convulsions d’apparition généralisée secondaires (y compris crises tonico-cloniques unilatérales-bilatérales)

Baisse des globules blancs (granulocytopénie), production de trop peu de cellules sanguines (anémie aplasique, qui peut être mortelle), faible numération plaquettaire (thrombocytopénie), éruption cutanée sévère, troubles digestifs, atteinte hépatique, troubles de l’élocution (dysarthrie), léthargie, étourdissements et vision double

Clobazam

Absence épileptique

Crises tonico-cloniques focales ou unilatérales-bilatérales*, lorsque les autres anticonvulsivants sont inefficaces

Parfois des crises toniques ou atoniques dans le syndrome de Lennox-Gastaut

Somnolence, constipation, perte de la coordination motrice, pensées suicidaires, dépendance au médicament, irritabilité et difficulté à avaler

Clonazépam

Crises atoniques

Absence épileptique atypique dans le syndrome de Lennox-Gastaut

Spasmes épileptiques (infantiles)

Crises myocloniques

Somnolence, modifications du comportement, perte de la coordination, et perte d’efficacité du médicament après 1 à 6 mois

Divalproex

Absence épileptique

Spasmes épileptiques

Convulsions d’apparition focale

Crises tonico-cloniques généralisées

Épilepsie myoclonique juvénile

Crises myocloniques

Crises toniques ou atoniques associées au syndrome de Lennox-Gastaut

Nausées, vomissements, douleur abdominale, diarrhée, somnolence temporaire, tremblement, chute de cheveux réversible, prise de poids et atteinte hépatique

Un risque relativement plus élevé de malformations congénitales de la moelle épinière, du rachis ou du cerveau (malformations du tube neural) qu’avec d’autres anticonvulsivants

Eslicarbazépine

Convulsions d’apparition focale

Vertiges ou tremblements, vision double ou trouble, somnolence, maux de tête, nausées, vomissements, faible taux de sodium dans le sang, pensées suicidaires et réactions cutanées, telles qu’une éruption cutanée (parfois grave)

Éthosuximide

Absence épileptique

Nausées, léthargie, vertiges, céphalées, éruptions et faible nombre de cellules sanguines (de tous les types de cellules sanguines)

Felbamate

Utilisé uniquement lorsque d’autres anticonvulsivants sont inefficaces

Absence épileptique atypique dans le syndrome de Lennox-Gastaut

Convulsions d’apparition focale

Céphalées, asthénie, insuffisance hépatique et, rarement, aplasie médullaire (une maladie mortelle)

Fosphénytoïne§

Crises focales avec altération de la conscience

État de mal épileptique

Crises tonico-cloniques

Prévention des convulsions après une blessure à la tête

Perte de coordination motrice, somnolence, vertiges, céphalées, éruption cutanée et sensation de fourmillements

Gabapentine

Convulsions d’apparition focale

Crises tonico-cloniques unilatérales-bilatérales*

Somnolence, vertiges, prise de poids et céphalées

Chez les enfants, somnolence, comportement agressif, changements d’humeur, et hyperactivité

Lacosamide

Convulsions d’apparition focale

Vertiges, vision double, et pensées suicidaires

Lamotrigine

Convulsions d’apparition focale

Crises d’apparition généralisée dans le syndrome de Lennox-Gastaut

Crises tonico-cloniques d’apparition généralisée

Nausées, vomissement, constipation, céphalées, somnolence, vertiges, insomnie, fatigue, perte de la coordination motrice, vision double, tremblement, règles anormales et éruption cutanée

Lévétiracétam

Convulsions d’apparition focale

Épilepsie myoclonique juvénile

Crises myocloniques

Crises tonico-cloniques primaires généralisées

Vertiges, faiblesse, fatigue, perte de la coordination motrice, changement de l’humeur et du comportement

Oxcarbazépine

Convulsions d’apparition focale

Céphalées, douleur abdominale, vision double, somnolence, vertiges, fatigue, nausées et faible niveau de sodium dans le sang

Pérampanel

Convulsions d’apparition focale

Crises tonico-cloniques primaires généralisées

Agressivité, changements de l’humeur et du comportement, pensées suicidaires, vertiges, fatigue, irritabilité, chutes, somnolence, nausées, vomissements, céphalées, prise de poids, douleur abdominale et problèmes de marche

Phénobarbital

Convulsions d’apparition focale

Crises tonico-cloniques généralisées

Crises néonatales

État de mal épileptique

Somnolence, mouvements involontaires des globes oculaires (nystagmus), perte de la coordination motrice, anémie, et éruption

Chez les enfants, hyperactivité et difficultés d’apprentissage

Phénytoïne§

Crises focales avec altération de la conscience

Crises tonico-cloniques généralisées

État de mal épileptique (phénytoïne administrée par voie intraveineuse)

Prévention des convulsions après une blessure à la tête

Inflammations des gencives, faible taux de globules rouges (anémie), perte de la densité osseuse, pilosité excessive (hirsutisme), éruption, et inflammation des ganglions

Lorsque des doses élevées de phénytoïne sont administrées, perte de la coordination, troubles de l’élocution, mouvements anormaux des yeux, léthargie, confusion, somnolence, nausées et vomissements

Prégabaline

Convulsions d’apparition focale

Vertiges, somnolence, perte de la coordination motrice, trouble de la vision, vision double, tremblement et prise de poids

Tiagabine

Convulsions d’apparition focale

Somnolence, vertiges, confusion, ralentissement de la pensée, douleur abdominale, fatigue, nausées et tremblements

Topiramate

Absence épileptique atypique

Convulsions d’apparition focale

Crises tonico-cloniques d’apparition généralisée

Confusion, réduction de la concentration, difficulté à trouver ses mots, fatigue, perte de l’appétit et de poids, engourdissement ou picotement, réduction de la transpiration, et calculs rénaux

Valproate

Absence épileptique

Crises hyperpyrétiques

Convulsions d’apparition focale

Crises tonico-cloniques généralisées

Spasmes épileptiques

Épilepsie myoclonique juvénile

Crises myocloniques

Crises néonatales

Crises toniques ou atoniques associées au syndrome de Lennox-Gastaut

Nausées, vomissement, douleur abdominale, diarrhée, prise de poids, chute des cheveux réversible, somnolence temporaire, tremblement et, rarement, lésions hépatiques

Un risque relativement plus élevé de malformations congénitales de la moelle épinière, du rachis ou du cerveau (malformations du tube neural) qu’avec d’autres anticonvulsivants

Vigabatrine

Spasmes épileptiques

Convulsions d’apparition focale

Somnolence, vertiges, céphalées, fatigue et changements permanents de la vision

Zonisamide

Convulsions d’apparition focale

Parfois des crises toniques ou atoniques dans le syndrome de Lennox-Gastaut

Somnolence, fatigue, vertiges, confusion, difficulté à trouver ses mots, perte de la coordination, calculs rénaux, perte de l’appétit et de poids, et nausées

* Les crises unilatérales-bilatérales sont des convulsions qui commencent d’un côté du cerveau et se propagent aux deux côtés.

 Les crises d’absence épileptique atypiques, les crises atoniques et les crises toniques se produisent en général dans le cadre d’une forme grave d’épilepsie appelée syndrome de Lennox-Gastaut qui commence chez les enfants avant l’âge de 4 ans.

 Le divalproex et le valproate sont similaires

§ La fosphénytoïne et la phénytoïne sont similaires.