Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Le corps et l’esprit

Le corps et l’esprit

La façon dont le corps et l’esprit interagissent pour influer sur la santé fait l’objet de discussions depuis longtemps. Bien qu’on parle avec désinvolture du corps et de l’esprit comme s’ils étaient séparés, ils sont en fait si intimement liés qu’il est difficile de distinguer leurs effets, comme le montre ce qui suit :

  • Un stress social et mental peut aggraver de nombreuses maladies physiques, telles que le diabète, les maladies des artères coronaires ou l’asthme.

  • Le stress et d’autres processus mentaux peuvent aggraver ou prolonger des symptômes physiques. Par exemple, les personnes déprimées ou anxieuses qui tombent malades ou se blessent souffrent parfois plus que les personnes qui sont dans un meilleur état d’esprit.

  • Le stress peut parfois provoquer des symptômes physiques, même en l’absence de trouble physique. Par exemple, les enfants peuvent présenter des douleurs abdominales ou des nausées parce qu’ils sont tendus à l’idée d’aller à l’école, ou les adultes peuvent souffrir de maux de tête lorsqu’ils sont soumis à un stress émotionnel.

  • Les pensées et les idées peuvent influencer l’évolution d’une maladie. Par exemple, une personne qui souffre d’hypertension peut nier en être atteinte ou en minimiser la sévérité. Le déni peut lui permettre de réduire son anxiété, mais il peut aussi l’empêcher de suivre son traitement. Il arrive, par exemple, qu’elle ne prenne pas les médicaments qui lui ont été prescrits, aggravant ainsi sa maladie.

  • Un trouble physique général peut influencer ou provoquer un problème de santé mentale. Par exemple, les personnes qui souffrent de maladies physiques potentiellement mortelles, récidivantes ou chroniques peuvent devenir dépressives. À son tour, la dépression peut aggraver les effets de la maladie physique.

  • Une maladie physique du cerveau, comme la maladie d’Alzheimer, peut affecter la personnalité et/ou la capacité à penser clairement de la personne.

Lorsque des symptômes physiques sont dus au stress ou à des facteurs psychologiques, le médecin peut avoir des difficultés à en identifier la cause. Différents tests diagnostiques peuvent être nécessaires pour clarifier la situation.