Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Projection sur le vieillissement : Dépression

Projection sur le vieillissement : Dépression

La dépression affecte environ 1 personne âgée sur 6. Certaines d’entre elles ont déjà souffert de dépression au cours de leur vie. Chez d’autres, la dépression apparaît pour la première fois à un âge avancé.

Causes de la dépression chez les personnes âgées

Certaines causes de dépression peuvent être plus fréquentes chez les personnes âgées. Elles peuvent, par exemple, être plus susceptibles de vivre des événements induisant une souffrance émotionnelle qui impliquent une perte, tels que le décès d’un être cher ou la perte d’un environnement familier, lorsqu’elles quittent le quartier qu’elles connaissent, par exemple. D’autres sources de stress, telles qu’une baisse de revenus financiers, l’aggravation d’une maladie chronique, une perte progressive d’indépendance ou un isolement social peuvent également contribuer à ce trouble.

Les troubles susceptibles d’entraîner une dépression sont fréquents chez les personnes âgées. Il peut s’agir d’un cancer, d’une crise cardiaque, d’une insuffisance cardiaque, de maladies thyroïdiennes, d’un AVC, de démence ou de la maladie de Parkinson.

Dépression et démence

Chez les personnes âgées, la dépression peut provoquer des symptômes ressemblant à ceux de la démence : ralentissement de la réflexion, baisse de la concentration, confusion et difficulté à se souvenir. Toutefois, les médecins peuvent distinguer la dépression de la démence car, lorsque l’on traite la dépression, les personnes atteintes de dépression recouvrent leur santé mentale. Cela ne se produit pas chez les personnes atteintes de démence. Par ailleurs, la personne dépressive peut se plaindre amèrement de sa perte de mémoire, mais oublie rarement les événements actuels importants ou les questions personnelles. En revanche, la personne atteinte de démence nie souvent la perte de mémoire.

Diagnostic de la dépression chez les personnes âgées

La dépression est souvent difficile à diagnostiquer chez une personne âgée, pour plusieurs raisons :

  • Les symptômes peuvent être moins perceptibles dans la mesure où la personne âgée ne travaille pas ou peut avoir moins d’interactions sociales.

  • Certaines personnes croient que la dépression est une faiblesse et sont réticentes à dire qu’elles souffrent de tristesse ou d’autres symptômes.

  • Une absence d’émotion peut être interprétée comme de l’indifférence plutôt que comme une dépression.

  • Les membres de la famille ainsi que les amis peuvent ne voir les symptômes d’une personne dépressive que comme un signe de son vieillissement.

  • Les symptômes peuvent être attribués à un autre trouble, tel que la démence.

Étant donné que la dépression peut être difficile à identifier, nombre de médecins ont l’habitude de poser aux personnes âgées des questions au sujet de leur humeur. Les membres de la famille de la personne concernée doivent être attentifs aux petits changements de personnalité, notamment à un manque d’enthousiasme et de spontanéité, une perte du sens de l’humour ou de récentes pertes de mémoire.

Traitement de la dépression chez les personnes âgées

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) sont les antidépresseurs les plus fréquemment utilisés chez les personnes âgées dépressives, car ils sont moins susceptibles de provoquer des effets secondaires. Le citalopram et l’escitalopram sont particulièrement efficaces.