Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Kinésithérapie des muscles maxillaires

Kinésithérapie des muscles maxillaires

  • Les ultrasons sont un moyen de transmettre de la chaleur en profondeur à des zones douloureuses. Réchauffés par les ultrasons, les vaisseaux sanguins se dilatent et le sang évacue plus rapidement l’accumulation de déchets provenant des muscles pouvant être à l’origine de la douleur.

  • Le biofeedback électromyographique surveille l’activité musculaire à l’aide d’un enregistreur. La personne cherche à détendre l’ensemble de ses muscles ou un muscle en particulier et est guidée par l’enregistreur qu’elle surveille en même temps. De cette manière, elle apprend à contrôler ou à relâcher certains muscles.

  • Les exercices de pulvérisation et d’assouplissement nécessitent la pulvérisation d’une solution réfrigérante pour la peau, ou l’application de glace, sur la zone douloureuse, pour permettre d’étirer les muscles masticateurs.

  • L’électrostimulation nerveuse transcutanée Les rééducateurs professionnels traitent la douleur et l’inflammation. Ces traitements facilitent les mouvements et permettent aux personnes de mieux participer à la rééducation. Les techniques... en apprendre davantage (TENS) comprend l’utilisation d’un dispositif qui stimule les fibres nerveuses qui ne transmettent pas la douleur. On pense que les stimulations bloquent les influx douloureux que ressent la personne.