Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certains médicaments prescrits pour traiter les arythmies

Certains médicaments prescrits pour traiter les arythmies

Exemples

Quelques effets secondaires

Commentaires

Bêtabloquants

Acébutolol

Aténolol

Bétaxolol

Bisoprolol

Carvédilol

Esmolol

Métoprolol

Nadolol

Propranolol

Timolol

Rythme cardiaque anormalement lent (bradycardie)

Fatigue

Dépression

Masquage potentiel des taux d’hypoglycémie

Troubles circulatoires dans le tronc, les bras et les jambes

Insomnie

Troubles sexuels

Essoufflement

Spasme des voies respiratoires (bronchospasme)

Avec certains bêta-bloquants, augmentation du taux de triglycérides (un lipide).

Chez les personnes souffrant de glaucome, une pression accrue dans l’œil

Ces médicaments sont utilisés pour traiter les extrasystoles ventriculaires, la tachycardie ventriculaire, la fibrillation ventriculaire et la tachycardie paroxystique supraventriculaire. Ils sont également administrés pour ralentir la fréquence ventriculaire (la vitesse à laquelle battent les cavités inférieures du cœur, c’est-à-dire les ventricules) chez les personnes présentant une fibrillation auriculaire ou un flutter auriculaire.

Les personnes atteintes d’asthme doivent consulter leur médecin avant de prendre ces médicaments.

Le timolol n’est pas disponible aux États-Unis.

Inhibiteurs des canaux calciques

Diltiazem

Vérapamil

Constipation

Diarrhée

Hypotension artérielle

Pieds enflés

Seuls certains inhibiteurs calciques, comme le diltiazem et le vérapamil, sont bénéfiques. Ils permettent de réduire la fréquence ventriculaire en cas de fibrillation ou de flutter auriculaire et de traiter la tachycardie paroxystique supraventriculaire.

Le diltiazem et le vérapamil ralentissent la conduction des impulsions électriques à travers le nœud auriculo-ventriculaire.

Certaines personnes atteintes du syndrome Wolff-Parkinson-White ne doivent pas prendre de vérapamil ni de diltiazem.

Digoxine

Digoxine

Nausées

Vomissements

Arythmies graves

Si la dose est trop élevée, distorsion de la vision des couleurs qui donne aux objets un aspect jaune verdâtre

La digoxine ralentit la conduction des impulsions électriques à travers le nœud auriculo-ventriculaire. La digoxine est utilisée pour diminuer la fréquence ventriculaire en cas de fibrillation ou de flutter auriculaire et traite la tachycardie paroxystique supraventriculaire.

Inhibiteurs des canaux potassiques

Amiodarone

Azimilide

Brétylium

Dofétilide

Dronédarone

Ibutilide

Sotalol

Vernakalant

Pour tous les inhibiteurs des canaux potassiques : Arythmies et hypotension artérielle

Pour l’amiodarone : cicatrisation dans les poumons (fibrose pulmonaire) et anomalies de la thyroïde, du foie et des yeux.

Pour le sotalol (également un bêta-bloquant), mêmes effets secondaires que pour les bêta-bloquants

Ces médicaments sont administrés pour traiter les extrasystoles ventriculaires, la tachycardie ventriculaire, la fibrillation ventriculaire, la fibrillation auriculaire, et le flutter auriculaire.

L’ amiodarone peut être toxique et n’est utilisée à long terme que chez des personnes atteintes d’arythmies très graves ou très incommodantes.

Le brétylium n’est utilisé que dans le traitement à court terme des tachycardies ventriculaires potentiellement mortelles.

L’azimilide, le brétylium et le vernakalant ne sont pas disponibles aux États-Unis.

Nucléoside à purine

Adénosine

Spasme des voies respiratoires

Bouffées congestives (brièvement)

L’ adénosine ralentit la conduction des impulsions électriques à travers le nœud auriculo-ventriculaire.

L’ adénosine est utilisée pour arrêter les épisodes de tachycardie paroxystique supraventriculaire.

Les asthmatiques ne doivent pas prendre ce médicament.

Inhibiteurs sodiques

Disopyramide

Flécaïnide

Lidocaïne

Mexilétine

Procaïnamide

Propafénone

Quinidine

Arythmies (potentiellement mortelles, en particulier chez les patients présentant un trouble cardiaque)

Pour certains médicaments :

Troubles digestifs

Vertiges

Sécheresse buccale

Sensation de vertige

Rétention urinaire

Tremblement

Chez les personnes souffrant de glaucome, une pression accrue dans l’œil

Ces médicaments ralentissent la conduction des impulsions électriques dans le cœur.

Ils sont employés dans le traitement des extrasystoles ventriculaires, de la tachycardie et de la fibrillation ventriculaire et pour convertir la fibrillation ou le flutter auriculaire en rythme normal (cardioversion).

À l’exception de la lidocaïne et de la méxilétine, ces médicaments peuvent aussi être utilisés pour prévenir les épisodes de fibrillation auriculaire ou de flutter auriculaire et, moins fréquemment, de tachycardie paroxystique supraventriculaire.