Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Quelques causes et caractéristiques des changements de personnalité et de comportement

Quelques causes et caractéristiques des changements de personnalité et de comportement

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Les troubles mentaux

Symptômes se produisant au cours d’épisodes durant quelques semaines à quelques mois et comprenant la manie, la dépression ou les deux

Épisodes de manie :

  • Exaltation ou irritabilité

  • Mégalomanie

  • Volubilité

  • Augmentation de l’activité

  • Une diminution du besoin de dormir

  • Pensées qui défilent, passage d’une idée à une autre

  • Parfois, des hallucinations ou des délires de persécution

Épisodes de dépression :

  • Sentiment de culpabilité ou d’inutilité

  • Tristesse, désespoir et humeur pessimiste

  • Perte d’intérêt pour des plaisirs courants

  • Manque d’énergie

  • Excès de sommeil ou difficultés à dormir

  • Pensées de mort ou de suicide

Un examen médical du médecin

Épisodes de dépression comme décrits pour le trouble bipolaire (voir ci-dessus), sans les épisodes de manie

Un examen médical du médecin

Généralement des symptômes qui se développent lentement, avec une pensée légèrement désorganisée et des difficultés à faire face aux activités quotidiennes

Symptômes ultérieurs :

  • Délires et/ou hallucinations

  • Souvent un manque d’intérêt et d’émotion

  • Pensée et comportement de plus en plus désorganisés

  • Difficulté à entretenir des relations et à conserver un emploi

Un examen médical du médecin

Médicaments

Consommation de drogue, notamment :

Agitation et parfois panique ou agression

Parfois, hallucinations

Avec une consommation d’alcool à long terme :

  • Parfois, des problèmes d’équilibre

  • Clignement des yeux

  • Démarche anormale

Avec une consommation d’amphétamines à long terme :

  • Parfois, paranoïa

Avec une consommation excessive à court terme d’amphétamines ou de cocaïne :

  • Accélération du rythme cardiaque

  • Parfois de la fièvre

Un examen médical du médecin

Parfois, des analyses de sang ou d’urine pour détecter la drogue

Parfois, un EEG

Sevrage, notamment dans le cas de :

Généralement confusion ou syndrome confusionnel important

Tremblements, céphalées, sueurs, fièvre et accélération du rythme cardiaque ou palpitations

Parfois, convulsions, hallucinations et troubles du sommeil

Généralement chez les personnes connues pour utiliser le médicament

Un examen médical du médecin

Parfois, des analyses de sang ou d’urine pour rechercher la présence de drogues

Effets secondaires d’un médicament

Variables selon le médicament

Médicaments ayant des effets anticholinergiques, tels que

  • Constipation

  • Vision trouble

  • Sensation de vertige

  • Difficulté à démarrer et arrêter la miction

  • Sécheresse buccale

Un examen médical du médecin

Parfois, arrêt du médicament pour voir si le symptôme disparaît

Troubles cérébraux

Symptômes progressant lentement

Perte de mémoire à court terme, difficulté à trouver les bons mots et mauvais jugement

Difficulté à assumer les activités quotidiennes (telles que faire ses comptes ou trouver son chemin dans son quartier)

Généralement chez les personnes de plus de 60 ans

Un examen médical du médecin

Souvent TDM, IRM ou TEP du cerveau

Analyse détaillée de la fonction cognitive impliquant une série de questions et de tâches (analyse neuropsychologique)

Infections cérébrales telles que :

Céphalées

Généralement confusion et fièvre

Douleur et/ou raideur lorsque le médecin penche la tête de la personne vers l’avant (plus fréquent chez les personnes souffrant de méningite)

Avec l’encéphalite herpétique, hallucinations de mauvaises odeurs et parfois convulsions

Ponction lombaire

Souvent TDM ou IRM du cerveau

Culture d’échantillons de sang, d’urine et de matériel prélevé dans la gorge

EEG

Traumatismes crâniens (tels qu’un syndrome post-commotionnel)

Pertes de mémoire et céphalées

Instabilité émotionnelle au cours des semaines suivant une importante blessure à la tête

TDM ou IRM du cerveau

Test de QI et de fonctions exécutives telles que la capacité à planifier et à résoudre des problèmes (analyse neurocognitive)

Tumeur cérébrale ou hémorragie dans le cerveau

Avec les tumeurs cérébrales, céphalées qui se développent progressivement et qui s’aggravent souvent durant la nuit, tôt le matin ou lorsque la personne est allongée

Avec les hémorragies, céphalées démarrant soudainement (appelées céphalées en coup de tonnerre)

Souvent confusion et somnolence

Parfois, convulsions

TDM ou IRM du cerveau

Faiblesse et/ou engourdissement qui vont et viennent dans différentes parties du corps

Parfois, perte partielle de la vision ou vision double

Parfois, des symptômes aggravés par la chaleur (bain chaud ou temps chaud par exemple)

IRM du cerveau et de la moelle épinière

Parfois, ponction lombaire

Études de conduction nerveuse (mesurant à quelle vitesse les nerfs transmettent les signaux) et électromyographies (stimulant les muscles et enregistrant leur activité électrique)

Tremblement des mains et des doigts au repos

Raideur et difficulté à bouger et à garder l’équilibre

Ralentissement du discours et limitation des expressions faciales

Un examen médical du médecin

Troubles convulsifs (généralement crises partielles complexes)

Épisodes de comportements anormaux

Généralement confusion et fixité du regard

Parfois, mastication involontaire, claquement des lèvres et mouvements involontaires des membres

Généralement pas de perte de conscience ni de tremblement général du corps (convulsions)

Parfois, hallucinations d’odeurs ou de saveurs

IRM du cerveau

EEG

Symptômes apparaissant brutalement

Généralement faiblesse ou paralysie d’un côté du corps et démarche vacillante

TDM ou IRM du cerveau

Troubles touchant tout l’organisme (systémiques)

Hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang)

Faiblesse, sueurs et confusion

Presque toujours chez les personnes sous traitement antidiabétique

Examens visant à mesurer le taux de glycémie (glucose)

Gonflement des jambes, perte d’appétit et nausées

Faiblesse se développant généralement sur plusieurs semaines

Analyses de sang et d’urine visant à évaluer la qualité du fonctionnement des reins

Coloration jaune de la peau et/ou du blanc des yeux (jaunisse)

Généralement gonflement des jambes et/ou de l’abdomen

Éruption rouge-violette de petits boutons (pétéchies)

Généralement chez les personnes déjà connues pour présenter un trouble hépatique

Analyses de sang visant à évaluer la qualité du fonctionnement du foie (tests de la fonction hépatique)

Généralement douleurs et gonflements articulaires

Souvent une éruption, notamment au niveau du visage ou des zones exposées à la lumière du soleil

Parfois, céphalée

Analyses de sang visant à rechercher certains anticorps

Maladies thyroïdiennes, notamment :

Généralement en cas d’hyperthyroïdie : Palpitations, transpiration excessive, mauvaise tolérance de la chaleur, augmentation de l’appétit, perte de poids, tremblements et parfois protrusion des globes oculaires

Généralement en cas d’hypothyroïdie : Fatigue, constipation, mauvaise tolérance du froid, diminution de l’appétit, prise de poids, ralentissement du discours, apathie, gonflement du visage, paupières tombantes, peau épaisse et granuleuse ainsi que chute des sourcils

Analyses de sang visant à évaluer la qualité du fonctionnement de la thyroïde

Carence en vitamine, par exemple en thiamine ou en vitamine B12

Désorientation, troubles de la mémoire et irritabilité

Sensations anormales au niveau des mains et des pieds

Autres symptômes, en fonction des vitamines qui manquent

Analyses de sang visant à mesurer les taux de vitamines

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

TDM = tomodensitométrie ; ECG = électrocardiographie ; EEG = électroencéphalogramme ; QI = quotient intellectuel ; IRM = imagerie par résonance magnétique ; TEP = tomographie par émission de positrons.