Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Marqueurs tumoraux*

Marqueurs tumoraux*

Marqueur tumoral

Description

Commentaires sur le test

Alpha-fœtoprotéine (AFP)

Des taux élevés d’AFP sont souvent observés dans le sang des patients qui souffrent de cancer du foie (carcinome hépatocellulaire). En outre, des taux élevés d’AFP sont souvent observés chez des personnes atteintes de certains cancers de l’ovaire ou du testicule.

Ce test peut être utile pour surveiller le traitement et peut-être pour diagnostiquer un cancer chez une personne atteinte de cirrhose (lésions hépatiques dues à l’alcool ou à une hépatite virale).

Bêta gonadotrophine chorionique humaine (β-HCG)

Cette hormone est produite chez la femme enceinte, mais est également présente chez les femmes en cas de cancer du placenta ou chez les hommes souffrant de cancer du testicule.

Ce test peut être utile au diagnostic de ces types de cancer et pour surveiller le traitement.

Bêta22)-microglobuline

Les taux sont augmentés en cas de myélome multiple et dans certains lymphomes.

Cet examen n’est pas recommandé pour le dépistage du cancer.

Calcitonine

La calcitonine est produite par certaines cellules dans la thyroïde (cellules C). Les taux sanguins sont élevés dans le cancer médullaire de la thyroïde.

Ce test peut être utilisé pour détecter la présence d’un cancer et surveiller la réponse au traitement dans le cancer médullaire de la thyroïde.

Antigène carbohydrate 125 (CA-125)

Les taux sont augmentés chez les femmes dans plusieurs maladies gynécologiques, dont le cancer de l’ovaire.

Cet examen n’est pas recommandé pour le dépistage du cancer.

Antigène carbohydrate 19-9 (CA-19-9)

Les taux peuvent être augmentés dans les cancers du tube digestif, notamment les cancers du pancréas.

Cet examen est utilisé pour surveiller la réponse au traitement et diagnostiquer des tumeurs d’origine inconnue.

Antigène carbohydrate 27.29 (CA27.29)

Ses niveaux peuvent être augmentés dans le cancer du sein.

Cet examen peut être utile pour surveiller le traitement.

Antigène carcinoembryonnaire

Ses niveaux peuvent être augmentés dans le sang des patients atteints d’un cancer du côlon. Les taux sanguins peuvent également être élevés chez les patients atteints d’autres cancers et maladies inflammatoires non cancéreuses.

Après une intervention chirurgicale pour un cancer du côlon, ce test peut être utile pour surveiller le traitement et identifier une récidive.

Antigène prostatique spécifique (PSA)

Les taux augmentent en cas d’hypertrophie non cancéreuse (bénigne) de la prostate et sont nettement plus élevés en cas de cancer de la prostate. Des hommes ayant des taux de PSA élevés doivent faire l’objet d’autres examens médicaux.

Ce test peut être utile au dépistage du cancer et pour détecter une récidive après le traitement.

Thyroglobuline

Ses niveaux peuvent être augmentés dans le cancer de la thyroïde ou les maladies bénignes de la thyroïde.

Ce test n’est pas recommandé dans le dépistage systématique mais peut être utile pour surveiller la réponse au traitement d’un cancer de la thyroïde.

* Les marqueurs tumoraux pouvant également être produits par du tissu non cancéreux, les médecins ne les utilisent généralement pas pour dépister des personnes en bonne santé. Les exceptions peuvent inclure le dosage du PSA pour le cancer de la prostate et l’AFP chez les personnes à risque d’hépatome. Dans les familles où il existe un cancer médullaire de la thyroïde héréditaire, une maladie rare, les taux de calcitonine dans le sang peuvent constituer un test de dépistage utile.