Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Conséquences du jeûne sur l’organisme

Conséquences du jeûne sur l’organisme

Partie du corps touchée

Conséquences

Système digestif

Moindre production d’acide gastrique

Rétrécissement de l’estomac

Diarrhée fréquente, souvent fatale

Système cardiovasculaire (cœur et vaisseaux sanguins)

Réduction de la taille du cœur, réduction de la quantité de sang pompé dans le système, lenteur du rythme cardiaque et faible tension artérielle

Au dernier stade, insuffisance cardiaque

Système respiratoire

Respiration lente et capacité pulmonaire réduite

Au dernier stade, insuffisance respiratoire

Le système reproductif

Réduction de la taille des ovaires et des testicules

Perte du désir sexuel (libido)

Cessation des menstruations

Système nerveux

Apathie et irritabilité

Chez les enfants, parfois handicap intellectuel

Altération des fonctions mentales, particulièrement chez les personnes âgées

Fourmillement ou engourdissement, particulièrement dans les pieds et les mains

Muscles

Réduction de la taille et de la robustesse des muscles, compromettant la capacité de faire de l’exercice ou de travailler

Sang

Anémie

Métabolisme (processus utilisés par l’organisme pour transformer les aliments en énergie ou pour synthétiser les substances nécessaires)

Basse température du corps (hypothermie)

Accumulation de liquide dans les bras, les jambes et l’abdomen

Disparition de la graisse

Peau et cheveux

Peau fine, sèche et manquant d’élasticité

Cheveux secs et rares tombant facilement

Tendance à se faire facilement des bleus

Système immunitaire

Diminution de la capacité à lutter contre les infections et à cicatriser