Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Causes et caractéristiques courantes de la dysfonction érectile

Causes et caractéristiques courantes de la dysfonction érectile

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Tests

Maladies vasculaires

Obstruction des artères (maladie vasculaire périphérique)

Claudication (sensation de douleur à type de crampe ou de fatigue au niveau des muscles des jambes qui survient régulièrement et de façon prévisible lors d’une activité physique mais qui est rapidement soulagée par le repos)

Généralement, les facteurs de risque (par exemple, hypertension artérielle, diabète ou taux sanguins de cholestérol et de lipides anormaux)

Comparaison des tensions artérielles mesurées dans la cheville et le bras au même moment (appelé l’indice cheville/bras)

Dépistage des facteurs de risque (par exemple, glycémie et taux de lipides dans le sang élevés)

Mesure par échographie de l’apport sanguin dans les artères du pénis

Fuite veineuse (lorsque les veines situées dans le pénis ne peuvent pas retenir le sang dans le pénis pendant une érection, comme c’est normalement le cas)

Érections qui surviennent mais ne peuvent pas être maintenues

Examen échographique des artères du pénis

Troubles neurologiques

Lésions nerveuses causées par le diabète (neuropathie diabétique)

Diabète connu

Engourdissements, brûlures ou autres douleurs occasionnelles dans les pieds

Incontinence urinaire occasionnelle

Un examen médical du médecin

Parfois, électromyographie et études de la conduction nerveuse

Épisodes intermittents de faiblesse ou d’engourdissements dans différentes parties du corps à différents moments

IRM

Parfois ponction lombaire et examens du liquide céphalorachidien

Lésion nerveuse lors d’une chirurgie ou d’une radiothérapie du bassin

Chirurgie connue (telle que prostatectomie radicale) ou radiothérapie

Uniquement un examen médical

Troubles de la moelle épinière (telles que tumeurs ou lésions)

Engourdissements dans la région entre le pénis et l’anus

Généralement d’autres symptômes de troubles de la moelle épinière (par exemple, engourdissements et faiblesses dans les jambes et incontinence)

IRM

Pression prolongée dans les fesses et dans la région génitale (dite la selle), similaire à celle survenant lors d’un trajet à bicyclette ou d’une promenade à cheval

Généralement les athlètes de compétition qui font du vélo pendant des périodes prolongées

Les symptômes se manifestent peu après avoir fait du vélo

Uniquement un examen médical

Prostatite (inflammation de la prostate)

Douleurs dans la région pelvienne ou inguinale et symptômes urinaires gênants, tels que douleurs, sensations de brûlure, sang dans l’urine, besoin d’uriner fréquemment ou difficultés à amorcer la miction

Uniquement un examen médical

Accident vasculaire cérébral

AVC connu

Uniquement un examen médical

Troubles hormonaux

Hypogonadisme ( carence en testostérone)

Perte du désir sexuel, troubles du sommeil, dépression ou troubles de l’humeur

Finalement, diminutions de la taille des muscles et des testicules, de la densité osseuse et de la pilosité

Finalement augmentation de la graisse corporelle et de la taille des seins

Mesure du taux de testostérone dans le sang

Visage rond, augmentation de la graisse corporelle dans le tronc, lignes pourpres sur l’abdomen, hypertension artérielle et troubles de l’humeur

Mesure des taux de cortisol dans l’urine

Parfois, analyses de sang

Hyperthyroïdie grave (excès d’hormone thyroïdienne)

Agitation, augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle, tremblements, perte de poids et incapacité à tolérer la chaleur

Mesure des taux d’hormone thyroïdienne dans le sang

Hypothyroïdie grave (carence en hormone thyroïdienne)

Léthargie, diminution du rythme cardiaque et de la tension artérielle, épaississement de la peau, diminution de l’appétit, prise de poids et incapacité à tolérer le froid

Mesure des taux d’hormone thyroïdienne dans le sang

Troubles structurels

Maladie de La Peyronie (formation de tissus cicatriciels dans le tissu érectile du pénis)

Tissu ferme dans le pénis

Souvent, incurvation prononcée du pénis pendant l’érection

Douleurs fréquentes pendant les rapports sexuels

Uniquement un examen médical

Échographie du pénis pour détecter un éventuel tissu cicatriciel

Hypospadias (malformation congénitale)

Urètre situé sur la face interne du pénis

Uniquement un examen médical

Microphallus (malformation congénitale)

Pénis anormalement petit

Uniquement un examen médical

Troubles psychologiques

Tristesse, sentiment d’impuissance, désespoir, perte d’appétit et troubles du sommeil

Uniquement un examen médical

Angoisse de la performance ou stress

Érections complètes pendant le sommeil et lors de la masturbation

Inquiétudes concernant les performances sexuelles

DE survenant parfois uniquement avec certains partenaires ou dans certaines situations

Uniquement un examen médical

Autres

Médicaments (voir le tableau Médicaments d’utilisation courante qui peuvent entraîner une dysfonction érectile)

Prise antérieure d’un médicament connu pour provoquer une DE

Uniquement un examen médical

Hypoxémie (taux d’oxygène sanguin chroniquement bas)

Généralement trouble pulmonaire chronique (par exemple, bronchopneumopathie chronique obstructive)

Oxymétrie de pouls (mesure des taux d’oxygène dans le sang)

* Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† Le taux de testostérone est généralement mesuré. Si le taux est faible, les médecins mesurent les taux d’autres hormones.

DE = dysfonction érectile ; IRM = imagerie par résonance magnétique.