Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Quelques causes et caractéristiques de la douleur lombaire

Quelques causes et caractéristiques de la douleur lombaire

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Tests†

Causes fréquentes

Douleur qui :

  • Affecte souvent un côté ou les deux côtés de la colonne vertébrale

  • S’aggrave en cas de mouvement et s’atténue avec le repos

  • Apparaît généralement avec des mouvements de levage, de flexion ou de torsion

Un examen médical du médecin

Arthrose, parfois avec compression de la racine d’un nerf spinal

Douleur sur une partie spécifique de la colonne vertébrale, qui parfois

  • Est aggravée par la station debout

  • Est soulagée par le fait de s’asseoir

  • Descend le long d’une jambe

  • Est accompagnée d’un engourdissement et/ou d’une faiblesse

Généralement chez les personnes âgées, avec douleur et/ou déformations au niveau d’autres articulations

Radiographies

Parfois, IRM ou TDM (pour l’arthrose qui est suffisamment sévère pour causer une douleur au niveau des racines nerveuses)

Douleur sur une partie spécifique de la colonne vertébrale, apparaissant parfois soudainement

Généralement chez les personnes âgées ou atteintes d’ostéoporose

Radiographies

Parfois, TDM ou IRM

Hernie discale, généralement avec compression de la racine d’un nerf spinal

Douleur sur une partie spécifique de la colonne vertébrale, généralement qui

  • Descend le long d’une jambe

  • Est accompagnée d’un engourdissement et/ou d’une faiblesse

  • Est aggravée par la toux, un éternuement, un mouvement d’extension ou de flexion vers l’avant

Un examen médical du médecin

Parfois, IRM

TDM dans de rares cas

Douleur sur une partie spécifique de la colonne vertébrale dans le bas du dos qui

  • Est aggravée par le redressement du dos (lorsque l’on marche ou que l’on se penche en arrière)

  • Est soulagée par un mouvement de flexion vers l’avant ou en s’asseyant

  • Peut descendre le long d’une jambe ou des deux

Généralement chez les personnes âgées

Un examen médical du médecin

Parfois, IRM

Spondylolisthésis, parfois avec compression de la racine d’un nerf spinal

Douleur dorsale qui parfois :

  • Chez les adolescents, affecte un côté de la colonne vertébrale, peut descendre le long d’une jambe et peut accompagner une fracture

  • Chez les adultes, se situe sur une partie spécifique de la colonne vertébrale, descend le long des deux jambes et implique une dégénérescence tissulaire

  • Est accompagnée d’un engourdissement et/ou d’une faiblesse

  • Est aggravée par la station debout ou le fait de se pencher en arrière

Chez les adolescents, est souvent associée à une fracture, et chez les adultes, est associée à une dégénérescence (deux processus différents)

Radiographies

IRM ou parfois TDM

Douleur et raideur dans de nombreuses régions du corps (pas seulement les lombaires)

Certaines zones sont sensibles au toucher

Souvent, troubles du sommeil

Surtout fréquente chez la femme jeune ou d’âge moyen

Un examen médical du médecin

Causes moins fréquentes

Spondylarthrite ankylosante (inflammation de la colonne vertébrale et des grandes articulations)

Raideur, souvent pire au réveil

Perte progressive de souplesse au niveau du dos, amenant souvent le dos à se pencher vers l’avant

Parfois rougeur oculaire douloureuse et/ou douleur au niveau d’autres articulations

Souvent chez les hommes jeunes

Radiographies ou parfois IRM

Analyses de sang

Engourdissement au niveau de l’aine et autour de l’anus

IRM

Douleur au niveau d’une bande de peau, du côté gauche ou droit du corps, mais pas des deux

Généralement des vésicules se formant sur la bande douloureuse souvent après l’apparition de la douleur

Un examen médical du médecin

Cancer

Douleur s’aggravant progressivement, quelle que soit la position ou l’activité

Parfois perte d’appétit et/ou de poids

Généralement radiographie

IRM ou TDM

Infection

Douleur constante, s’aggravant progressivement, quelle que soit la position ou l’activité

Parfois fièvre et/ou sueurs nocturnes

Souvent chez les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale au niveau du dos, qui souffrent d’un trouble immunitaire, qui prennent des médicaments supprimant le système immunitaire ou qui prennent des médicaments par voie IV

Généralement radiographie

IRM ou TDM

Analyses de sang

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen clinique. Les caractéristiques mentionnées, notamment la douleur, sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† Si la douleur disparaît sans traitement et qu’aucun signe avant-coureur n’est présent, il n’est pas forcément nécessaire de procéder à un examen.

TDM = tomodensitométrie ; IV = intraveineux ; IRM = imagerie par résonance magnétique.