Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Quelques causes et caractéristiques de la douleur cervicale

Quelques causes et caractéristiques de la douleur cervicale

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Causes plus fréquentes mais moins graves

Douleur qui :

  • Survient généralement d’un seul côté de la colonne

  • S’aggrave en cas de mouvement et s’atténue avec le repos

Un examen médical du médecin

Contractures musculaires

Douleur constante et raideur, entraînant une difficulté à tourner la tête d’un côté ou de l’autre (parfois des deux côtés) ou une douleur lors de ce mouvement

Aucun symptôme de dysfonctionnement du système nerveux (symptôme neurologique)

Un examen médical du médecin

Arthrose (sans compression de la racine d’un nerf spinal)

Douleur qui :

  • Est parfois constante

  • S’aggrave avec les mouvements

Souvent, chez les personnes atteintes d’arthrite dans les articulations des doigts, des hanches et/ou des genoux

Un examen médical du médecin

Parfois, radiographie cervicale

Spondylose cervicale (avec compression de la racine d’un nerf spinal)

Douleur qui :

  • Descend généralement le long du bras, parfois jusqu’à la main

  • Survient généralement au niveau du bras plus que dans la nuque elle-même

Parfois faiblesse et/ou engourdissement dans les bras

IRM du cou

Hernie discale (généralement avec compression de la racine d’un nerf spinal)

Comme pour la spondylose cervicale, la douleur cervicale peut être aussi sévère ou plus sévère que la douleur au niveau du bras

IRM du cou

Douleur et raideur dans de nombreuses régions du corps (non simplement le cou)

Certaines zones sont sensibles au toucher

Souvent, troubles du sommeil

Le plus souvent chez les femmes âgées de 20 à 50 ans

Un examen médical du médecin

Causes moins fréquentes mais plus graves

Une déchirure dans l’enveloppe d’une artère cervicale

Généralement une douleur constante au niveau de la tête, du cou ou du visage

Généralement des symptômes neurologiques tels qu’une perte d’équilibre ou de goût, une confusion, une faiblesse au niveau d’un bras ou d’une jambe du même côté du corps ainsi qu’une difficulté à déglutir, à parler et/ou à voir

ARM (IRM avec injection de colorant pour permettre aux médecins de voir les artères dans le cou)

Angiographie

Douleur constante, s’aggravant progressivement (même la nuit), quelle que soit la position ou le mouvement

Parfois des sueurs nocturnes ou une perte de poids

IRM

Parfois, biopsie

Infection des os ou des tissus avoisinants

Douleur constante, s’aggravant progressivement (même la nuit), quelle que soit la position ou le mouvement

Parfois des sueurs nocturnes, de la fièvre et/ou une perte de poids

IRM

Généralement culture d’un échantillon de tissu infecté

Céphalées sévères

Douleur cervicale s’aggravant lorsque la tête est penchée vers l’avant, mais non lorsqu’elle est tournée d’un côté à l’autre

Généralement de la fièvre, une léthargie et/ou une confusion

Ponction lombaire et analyse du liquide céphalo-rachidien

Sueurs soudaines et parfois récurrentes, difficultés à respirer et/ou gêne thoracique

Généralement facteurs de risque de maladie cardiaque

Généralement également, douleur dans la poitrine

Électrocardiogramme, analyses de sang visant à mesurer des substances dénommées marqueurs cardiaques afin de rechercher une éventuelle lésion cardiaque et/ou examens d’imagerie tels qu’un cathétérisme cardiaque ou un test d’effort

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen clinique. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

ARM = angiographie par résonance magnétique ; IRM = imagerie par résonance magnétique.