Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certains troubles survenant principalement chez les personnes âgées

Certains troubles survenant principalement chez les personnes âgées

Trouble

Description

La mémoire et d’autres fonctions mentales sont progressivement perdues.

La paroi de l’aorte se gonfle. S’il n’est pas traité, l’anévrisme peut se rompre et entraîner le décès.

Urétrite et vaginite atrophique

Les tissus de l’urètre s’amincissent, causant parfois des brûlures pendant la miction. Les tissus du vagin s’amincissent, causant parfois des douleurs pendant les rapports sexuels.

La prostate grossit, bloquant le flux d’urine qui sort de la vessie.

Le cristallin s’obscurcit, gênant la vision.

L’organisme ne répond pas à l’ insuline qu’il produit. Ce trouble peut commencer dans la quarantaine. Un traitement à base d’insuline n’est pas toujours nécessaire.

Le nerf optique est endommagé à cause d’une élévation de la pression dans une partie de l’œil. La vision se réduit progressivement et la cécité peut en résulter. Le glaucome commence généralement vers la quarantaine.

Le cartilage qui recouvre les articulations se dégrade, provoquant de la douleur. L’arthrose commence généralement vers la quarantaine.

Les os deviennent moins denses et plus fragiles. Par conséquent, les fractures sont plus probables.

Les cellules nerveuses du cerveau se dégradent lentement et progressivement, provoquant tremblements, raideur musculaire et difficultés à se déplacer et garder son équilibre.

La peau se décompose en raison de la pression prolongée qui réduit le flux sanguin vers la zone touchée.

Le cancer se développe dans la prostate et interfère parfois avec le flux d’urine.

Le virus de la varicelle d’une précédente infection est réactivé, provoquant des cloques et parfois des douleurs insoutenables de longue durée.

Un vaisseau sanguin du cerveau est bouché ou se rompt. Un AVC entraîne des symptômes tels que faiblesse ou perte de sensation d’un côté du corps, problèmes de vision d’un œil, difficultés à parler ou comprendre, perte d’équilibre ou de coordination, ou céphalées sévères soudaines.

Le flux d’urine ne peut pas être contrôlé, entraînant des fuites.